Un retour sur 2009 : l’équipe féminine commence une nouvelle ère sous la direction de Morace

L’équipe nationale féminine du Canada a commencé un nouveau chapitre en 2009 avec l’embauche d’une nouvelle entraîneur-chef, dont Carolina Morace. Sa présence a eu un effet immédiat sur l’équipe qui a terminé deuxième à la Coupe Chypre féminine peu de temps après que Morace prenne la direction de l’effectif au mois de février dernier. L’équipe a aussitôt adopté un nouveau style de jeu de soccer en préparation pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011 en Allemagne ainsi que le Tournoi olympique de football féminin 2012 à Londres.

L’équipe nationale féminine du Canada a commencé un nouveau chapitre en 2009 avec l’embauche d’une nouvelle entraîneur-chef, dont Carolina Morace. Sa présence a eu un effet immédiat sur l’équipe qui a terminé deuxième à la Coupe Chypre féminine peu de temps après que Morace prenne la direction de l’effectif au mois de février dernier. L’équipe a aussitôt adopté un nouveau style de jeu de soccer en préparation pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011 en Allemagne ainsi que le Tournoi olympique de football féminin 2012 à Londres.



Le Canada a terminé la saison 2009 avec un record de deux victoires, un match nul et quatre défaites. Trois de leurs quatre défaites ont été subies aux mains des États-Unis; la meilleure équipe féminine au monde, et l’autre défaite est survenue contre l’Angleterre (1-3) en match final de la Coupe Chypre féminine. Le Canada a marqué six buts et a concédé onze buts lors de ce tournoi.



Il est intéressant à noter que le Canada était seulement l’un des trois pays de la CONCACAF actifs durant la saison 2009. Les deux autres nations, les États-Unis (7-1-0) et le Mexique (5-0-3) ont tous deux joué huit matchs respectivement. De plus, les meilleures joueuses américaines et canadiennes ont pris part dans la saison de club inaugural de soccer professionnel féminin (WPS) aux États-Unis.



En 2010, les deux meilleures équipes de la Coupe d’Or féminine de la CONCACAF se qualifieront pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2011 en Allemagne et l’équipe ayant mérité la troisième position devra disputer un match contre la cinquième meilleure équipe de l’Europe afin de déterminer qui aura droit à se rendre en Allemagne en 2011. Le calendrier des matchs de la Coupe d’Or féminine 2010 de la CONCACAF n’a pas encore été annoncé, mais le tournoi est prévu pour cet automne.



En tout, 84 équipes féminines des associations membres de la FIFA ont joué des matchs en 2009. Ces équipes ont pris part à 304 matchs internationaux et elles ont marqué un total de 1 142 buts; une moyenne de 3.76 buts par match. Les États-Unis, l’Allemagne et le Brésil ont terminé l’année comme les trois meilleures équipes du monde selon le classement mondial féminin FIFA/Coca-Cola. Le Canada a terminé douzième au monde et deuxième parmi les nations de la CONCACAF.



Quant aux meilleures performances, la capitaine Christine Sinclair s’est fait élire de nouveau comme la sélection féminine pour le prix de Joueuse canadienne de l’année. Elle a mené son équipe avec quatre buts et la saison 2009 fut la neuvième fois en dix saisons qu’elle mène l’équipe nationale comme meilleure buteuse. Elle détient dès alors un record national de 99 buts de carrière. De plus, elle partage le record national pour le plus grand nombre d’apparitions de carrière avec Andrea Neil, avec un total de 132 apparitions sur le terrain le 22 juillet dernier à Charleston (SC).



Quant à son club, Sinclair a été choisi comme Joueuse Étoile WPS à la fin de sa première saison avec FC Gold Pride. Elle était parmi sept Canadiennes qui ont pris part dans la saison inaugurale de la ligue de soccer professionnel féminin. Ailleurs, la joueuse canadienne Kelly Parker a contribué à la victoire de son équipe, Sky Blue FC, qui a remporté le Championnat WPS à la fin de la saison.



La gardienne de but Karina LeBlanc a quant à elle terminé deuxième derrière Sinclair dans le décompte de votes pour la Joueuse canadienne de l’année. LeBlanc était également élu comme Joueuse Étoile WPS , mais elle jouait plutôt pour Los Angeles Sol. Avec l’équipe nationale, LeBlanc a amélioré son record national avec un 21e jeu blanc lors de la victoire canadienne contre la Russie le 10 mars dernier.



Sous la direction de Morace, l’équipe nationale féminine du Canada a fait appel à 42 joueuses pour prendre part à plusieurs camps d’entraînement tout au long de la saison 2009. Cinq joueuses ont fait leurs apparitions inaugurales avec l’équipe nationale en 2009 : Christina Julien, Alyssa Lagonia, Gina Pacheco, Chelsea Stewart et Shannon Woeller.



Winners est fière d’être le commanditaire en titre de l’équipe nationale féminine et Teck est heureux de pouvoir appuyer l’équipe comme leur commanditaire présentateur. Le Canada a été couronné champion de la CONCACAF une seule fois en remportant le titre en 1998. De plus, l’équipe canadienne a également participer dans les quatre dernières éditions de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA en 1995, 1999, 2003 et 2007 ainsi qu’au Tournoi olympique de football féminin où l’équipe s’est rendu jusqu’aux quarts de finale en 2008.

Guidelines for the Return to Soccer

Canada Soccer outlines return to soccer guidelines. The return to soccer guidelines provide member organizations with a five-step process, including a checklist of weighted questions known as the Return to Soccer Assessment Tool.