Survol de l’équipe féminine de Coupe du monde

C’est le 8 septembre qu’Even Pellerud, entraîneur-chef de l’équipe canadienne féminine de Coupe du monde a dévoilé son alignement de 20 joueuses pour la phase finale de la Coupe du monde de soccer féminin 2003 de la FIFA aux États-Unis.



Silvana Burtini, Isabelle Morneau, Andrea Neil et Charmaine Hooper en seront à leur troisième phase finale consécutive tandis que Sharolta Nonen et Karina LeBlanc sont les deux seules autres joueuses à avoir participé à cet événement, en 1999 aux États-Unis. Morneau était de la formation en 1995 en Suède, mais n’a pas joué de match tandis que LeBlanc était gardien substitut à Nicci Wright en 1999 aux États-Unis.

C’est le 8 septembre qu’Even Pellerud, entraîneur-chef de l’équipe canadienne féminine de Coupe du monde a dévoilé son alignement de 20 joueuses pour la phase finale de la Coupe du monde de soccer féminin 2003 de la FIFA aux États-Unis.



Silvana Burtini, Isabelle Morneau, Andrea Neil et Charmaine Hooper en seront à leur troisième phase finale consécutive tandis que Sharolta Nonen et Karina LeBlanc sont les deux seules autres joueuses à avoir participé à cet événement, en 1999 aux États-Unis. Morneau était de la formation en 1995 en Suède, mais n’a pas joué de match tandis que LeBlanc était gardien substitut à Nicci Wright en 1999 aux États-Unis.



Six joueuses proviennent de l’équipe des moins de 19 ans qui a remporté la médaille d’argent aux derniers championnats du monde des moins de 19 ans de la FIFA en 2002. Il s’agit de Christine Sinclair, Erin McLeod, Sasha Andrews, Carmelina Moscato, Kara Lang et Brittany Timko.



Parmi les autres joueuses, notons la présence du défenseur de 18 ans Tanya Dennis, qui a impressionné au cours de ses deux premières sélections contre le Mexique; le défenseur de la WUSA Sharolta Nonen (qui a été nommée au sein de la première équipe d’étoiles de la WUSA), Randee Hermus et Kristina Kiss, qui évoluent pour le club Floya du championnat de Norvège, la joueuse de 19 ans Diana Matheson, qui s’est méritée une première sélection plus tôt cette année, le gardien de but Taryn Swiatek qui a représenté le Canada aux Jeux Panaméricains et l’attaquante Rhian Wilkinson, qui a fait ses débuts contre les États-Unis au mois d’avril. Christine Latham, recrue de l’année dans la WUSA, complète les cadres de la formation.



Gardiens de but : Karina LeBlanc vient de connaître une belle saison dans la WUSA où elle a été finaliste au titre de « Gardien de but de l’Année » et a mené le circuit pour le nombre d’arrêts. Deux fois elle a été nommée « Joueuse de la Semaine » dans la WUSA. Elle a connu une carrière étoile à l’Université du Nebraska et a joué deux saisons avec les Breakers de Boston.



Erin McLeod s’est fait une place au sein de l’équipe nationale senior après une excellente prestation aux championnats du monde des moins de 19 ans à Edmonton en 2002, où elle a aidé le Canada à récolter la médaille d’argent. McLeod a été nommée au sein de l’équipe d’étoiles de ce tournoi et est devenue une favorite de la foule à Edmonton en raison de sa chevelure colorée.



Taryn Swiatek a fréquenté l’Université de Calgary et a joué deux saisons avec le Fury d’Ottawa de la W-League. Elle a été le gardien de but numéro un du Canada aux Jeux Panaméricains 2003 où elle a remporté la médaille d’argent.



Défenseurs : Sharolta Nonen est un défenseur d’expérience de cette escouade, ayant participé à la Coupe du monde de 1999. Elle a aussi connu sa meilleure saison dans la WUSA cet été, nommée au sein de la première équipe d’étoiles à sa troisième saison dans le circuit avec le Beat d’Atlanta. Elle compte 45 matchs internationaux à sa fiche et a marqué un but.



Tanya Dennis est une nouvelle venue avec l’équipe. Elle n’a disputé que trois matchs internationaux mais a su impressionner l’entraîneur Even Pellerud qui l’a invité au sein de la formation. Elle est extrêmement rapide et est titulaire au sein de l’équipe des moins de 19 ans. Elle a joué à droite et au centre sous Pellerud.



Silvana Burtini a été convertie d’attaquante à défenseur gauche et évolue aussi parfois du côté gauche comme milieu de terrain sous Pellerud. Burtini a connu une carrière internationale remarquable jusqu’à présent, inscrivant 38 buts en 74 matchs, troisième meilleur total de tous les temps pour une Canadienne au chapitre des buts et des sélections. Elle a déjà marqué huit buts dans un même match en 1998 contre Porto Rico. Elle a joué une saison dans la WUSA avec la Caroline et est maintenant policière en Colombie-Britannique.



Sasha Andrews a joué un rôle important au sein de l’équipe des moins de 19 ans aux championnats du monde de 2002, inscrivant le but gagnant sur penalty contre le Brésil en demi-finale. Originaire de Edmonton, Andrews est une des meilleures joueuses canadiennes sur les balles aériennes et s’est récemment découverte un talent de marqueur, inscrivant un but dans chacune des victoires contre le Mexique en matchs préparatoires.



La carte cachée en défensive est le capitaine Charmaine Hooper, seulement en raison de ses trois départs à cette position au cours des trois derniers matchs. Hooper n’avait jamais joué en défensive au cours de ses 98 premiers matchs internationaux mais tout cela a changé à Edmonton, le 31 août 2003, quand l’entraîneur Even Pellerud l’a déplacé au centre des quatre défenseurs. Elle a plus tard repris son poste d’attaquante. Reste à voir où Pellerud l’utilisera en Coupe du monde.



Brittany Timko pourrait aussi être utilisée en défensive ou comme milieu de terrain. Timko est devenue un membre régulier des formations de Pellerud après les championnats du monde des moins de 19 ans en 2002 où ses tacles féroces et son jeu solide ont accru le nombre de ses admirateurs. Elle a connu un très beau tournoi de la Gold Cup en 2002 et Pellerud pourra certainement compter sur sa versatilité.



Randee Hermus a fait ses premiers pas au sein de l’équipe de Coupe du monde en même temps que Pellerud, à la Coupe d’Algarve en 2000. Elle a joué dans la plupart des matchs sous Pellerud, obtenant 44 sélections en moins de quatre ans. Elle a inscrit le but gagnant dans chacune des victoires de 2 à 1 contre le Brésil au mois de juillet. Elle joue habituellement au poste de défenseur gauche mais elle peut aussi évoluer au centre. Elle se remet présentement d’une légère fracture à la jambe mais demeure avec l’équipe dans l’espoir d’être en mesure de jouer plus tard dans le tournoi.



Le vétéran de la ligne arrière est la Québécoise Isabelle Morneau qui en est à une troisième Coupe du monde consécutive. Elle a été nommée au sein de l’équipe en 1995 mais elle n’y a pas foulé le terrain. Elle a toutefois été titulaire à la Coupe du monde de 1999. Morneau s’est remise d’une vilaine blessure à l’épaule qui l’a écarté du tournoi 2002 de la Gold Cup et pour une partie de la Coupe d’Algarve 2003. Elle a subi une intervention chirurgicale au printemps et est maintenant en mesure d’offrir son influence du côté gauche.



Linda Consolante est relativement nouvelle au sein de la formation, n’ayant obtenu que trois sélections depuis le 20 juillet contre le Brésil. Elle évolue principalement au centre et joue pour le Fury d’Ottawa de la W-League.



Milieux de terrain : Pellerud a joué avec une formation 4-3-3 au cours des derniers matchs avec Andrea Neil, Kristina Kiss et Diana Matheson au centre avec Timko, Burtini et Carmelina Moscato comme réservistes.



Andrea Neil est une des leaders de l’équipe et elle comptera sur l’expérience de deux participations à la Coupe du monde. Neil est une joueuse qui commande le respect et ses 18 buts en 87 matchs font preuve de ses habiletés. Elle est un vétéran de 13 saisons, deuxième au chapitre des sélections derrière Charmaine Hooper. Elle remporte beaucoup de ballons au centre du terrain et sa détermination peut en inspirer plus d’une.



Diana Matheson a fait sa place au sein de l’équipe nationale en 2003. Elle a obtenu 13 sélections en moins de sept mois chez les seniors après avoir impressionné Pellerud dans une séance du Centre national d’entraînement de l’Ontario. Matheson est peut-être petite (5’2”) mais elle a un coeur de lion et est extrêmement tenace. Elle a été une révélation au cours des derniers mois et sa vision du jeu est frappante pour une joueuse comptant si peu d’expérience internationale.



Kristina Kiss est devenue une joueuse établie et s’est bâti une solide réputation comme spécialiste des coups francs. Ralentie par les blessures au cours de la dernière année, Kiss est devenue une des titulaires de l’équipe sous Pellerud dans les matchs préparatoires de cette année. Elle est une menace autour de la surface de réparation et est une des meilleures joueuses canadiennes pour fendre les défensives adverses avec ses passes et sa vision du jeu.



Carmelina Moscato se remet de légères fractures aux pieds qui l’ont écarté de plusieurs matchs préparatoires cet été. Moscato a joué un rôle important dans la conquête de la médaille d’argent de l’équipe des moins de 19 ans aux derniers championnats du monde et a connu beaucoup de succès avec l’équipe senior au tournoi 2002 de la Gold Cup.



Attaquants : Il est juste de dire que Pellerud compte sur une abondance de talents offensifs. Ses attaquantes font l’envie de chaque entraîneur à la Coupe du monde. Même si Hooper (qui détient le record pour le nombre de buts marqués par une Canadienne avec 58 buts) joue en défensive, Pellerud peut envoyer Christine Sinclair, Christine Latham, Kara Lang et l’impressionnante recrue Rhian Wilkinson contre les meilleurs joueuses de défense adverses.



Sinclair a connu une année exceptionnelle en 2002. Elle a été nommée joueuse par excellence des championnats du monde des moins de 19 ans de la FIFA après avoir marqué 10 buts (un sommet) en six matchs, pour ensuite marquer le but en or de la finale du championnat national universitaire américain, donnant à l’Université de Portland son premier titre national. Elle a été nommée au sein d’un groupe de 25 personnalités sportives les plus influentes au pays par le quotidien The Globe and Mail au mois de décembre. Elle a atteint le cap des 40 buts internationaux en seulement 49 matchs plus tôt cette année et s’est complètement remis d’une crise de mononucléose qui l’a gardé à l’écart du jeu pendant deux mois.



Christine Latham revient au sein de l’équipe en 2003 après avoir mis le soccer international de côté en 2002 afin de compléter ses études. Elle a mis fin à sa carrière universitaire de façon magistrale à l’Université du Nebraska et a été obtenue par le Spirit de San Diego au début de la saison estivale. Elle a été nommée « Recrue de l’Année » dans la WUSA en 2003. Son style agressif combiné à sa touche autour du filet adverse font d’elle une joueuse à craindre.



Kara Lang a fait son apparition au sein de l’équipe senior en 2002 au tournoi de la Coupe d’Algarve à l’âge de 15 ans et marque des buts à la tonne. Elle n’a pas ralenti depuis et a tendance à être spectaculaire. Malgré son jeune âge, Lang possède parmi les jambes les plus puissantes du soccer et peut tirer au but avec puissance d’un côté ou de l’autre du terrain, quelle que soit la distance. Elle a joué à l’extérieur puis au centre au sein de l’équipe des moins de 19 ans de Ian Bridge et sous Pellerud et possède une confiance remarquable, considérant son âge. Elle peut être une menace pour les défenseurs quand elle court vers elles.



Rhian Wilkinson a obtenu son premier départ pour le Canada au dernier match préparatoire contre l’Australie, le 14 septembre et a causé une véritable surprise. Ses courses sur les ailes et son rythme trompeur offrent une autre option à Pellerud en attaque. Wilkinson a déjà marqué trois buts en six matchs internationaux et semble destinée à un avenir brillant.



« Nous comptons sur un alignement solide avec un bon équilibre d’expérience et de jeunesse, » raconte Pellerud. « Nous avons aussi un bon mélange de vitesse, d’habileté technique et de leadership. C’est un alignement très flexible et versatile qui peut être changé selon le besoin et l’adversaire. C’est une équipe avec un excellent niveau de condition physique et un niveau adéquat de confiance. »



Les Canadiennes viennent de remporter une victoire de 2 à 0 sur l’Australie, le 14 septembre, après avoir collé deux victoires contre le Mexique (marque combinée de 14 à 0) Le Canada a donc inscrits trois victoires par blanchissage à ses trois dernières sorties et n’a pas subi la défaite depuis le 26 avril, présentant un dossier de 9-0-1 à ses 10 derniers matchs. Les Canadiennes ont vaincu le Mexique (4), l’Angleterre (2) et le Brésil (2) en plus de faire match nul contre le Ghana, le 16 août.



La fiche à vie du Canada en phase finale de Coupe du monde est de 0-4-2.



HORAIRE DES MATCHS DU CANADA À LA COUPE DU MONDE 2003

20.09.03tCanada vs Allemagnet(17 h 45, stade Crew, Columbus, OH)

24.09.03tCanada vs Argentinet(20 h 30, stade Crew, Columbus, OH)

27.09.03tCanada vs Japont(15 h 30, stade Gillette, Foxboro, MA)

02.10.03tQuarts de finalet(à confirmer, parc PGE, Portland, OR)

05.10.03tDemi-finalest(à confirmer, parc PGE, Portland, OR)

11.10.03tMatch 3e placet(12 h 30, Centre Home Dépôt, Carson, CA)

12.10.03tFinalet(10 h 00, Centre Home Dépôt, Carson, CA)



ALIGNEMENT DE L’ÉQUIPE CANADIENNE FÉMININE POUR LA COUPE DU MONDE 2003

NomtPos.tRésidencetD.D.N.tSél.tB/BL*tClub

Sasha AndrewstDtEdmonton, ABt14.02.83t18t2tVancouver (W-LEAGUE)/Nebraska (NCAA)

Silvana BurtinitD/AtWilliams Lake, C.-B.t10.05.69t73t38t-

Linda ConsolantetDtMontréal, QCt23.05.82t3t0tOttawa (W-League)

Tanya DennistDtBrampton, ONt26.08.85t2t0tNebraska (NCAA)

Randee HermustDtLangley, C.-B.t14.11.79t44t4tFloya (Norvège)

Charmaine HoopertD/AtOttawa, ONt15.01.68t100t57tAtlanta (WUSA)

Kristina KisstMtOttawa, ONt13.02.81t43t5tFloya (Norvège)

Kara LangtAtOakville, ONt22.10.86t29t19tVancouver (W-LEAGUE)

Christine LathamtAtCalgary, ABt15.09.81t28t9tSan Diego (WUSA)

Karina LeBlanctGtMaple Ridge, C.-B.t30.03.80t33t12tBoston (WUSA)

Diana MathesontMtOakville, ONt06.04.84t12t1tToronto (W-LEAGUE)

Erin McLeodtGtCalgary, ABt26.02.83t12t3tVancouver (W-LEAGUE)/SMU (NCAA)

Isabelle MorneautDtGreenfield Park, QCt18.04.76t57t6tOttawa (W-LEAGUE)

Carmelina MoscatotMtMississauga, ONt02.05.84t14t1tVancouver (W-LEAGUE)

Andrea NeiltMtVancouver, C.-B.t26.10.71t86t18tVancouver (W-LEAGUE)

Sharolta NonentDtVancouver, C.-B.t30.12.77t44t1tAtlanta (WUSA)

Christine SinclairtAtBurnaby, C.-B.t12.06.83t50t39tVancouver (W-LEAGUE)/Portland (NCAA)

Taryn SwiatektGtCalgary, ABt04.02.81t5t2tOttawa (W-LEAGUE)

Brittany TimkotMtCoquitlam, C.-B.t05.09.85t21t0tVancouver (W-LEAGUE)/Nebraska (NCAA)

Rhian WilkinsontM/AtBaie D’Urfé, QCt12.05.82t5t2tOttawa (W-LEAGUE)/Tennessee (NCAA)



*Buts/Blanchissages



PERSONNEL

Les WilkinsontChef de délégation

Even PellerudtEntraîneur-chef

Ian BridgetEntraîneur adjoint

Shel BrodsgaardtEntraîneur des gardiens

Paolo BordignontThérapeute athlétique

Cathy CampbelltMédecin d’équipe

Jamie FalestGérant d’équipement

Kim SebrangotGérant

Bob BirardatDépisteur

Holly MairtMassothérapeute

Morgan QuarrytRelations avec les médias

Canada Soccer Nation Podcast

The Canada Soccer Nation Podcast hosted by Jason deVos, features engaging Canadian soccer guests speaking about a range of grassroots, coach education and club development topics. Check out all available episodes now!