Les Canadiennes classées 12e au monde par la FIFA

Ottawa, Ontario – L’équipe canadienne féminine de Coupe du monde se retrouvent au 12e rang du classement mondial féminin de la FIFA, dont la première parution a été dévoilée aujourd’hui au Home Depot Center à Carson, en Californie.



La FIFA a classé les équipes nationales masculines depuis 10 ans mais il s’agissait du premier classement mondial, coïncidant avec le tirage au sort de la Coupe du monde de soccer féminin de la FIFA 2003 aux États-Unis, qui se tiendra demain à Los Angeles, au Home Depot Center à Carson, en Californie à 11 h 00 (Heure du Pacifique).



Les Américaines sont premières têtes de série, suivies par les champions olympiques en titre de la Norvège et l’Allemagne, championne d’Europe ainsi que la Chine, hôte de la Coupe du monde de soccer féminin de la FIFA 2007. La Suède vient au cinquième rang, suivie du Brésil, champion d’Amérique du Sud et de la Corée du Nord, championne d’Asie.

Ottawa, Ontario – L’équipe canadienne féminine de Coupe du monde se retrouvent au 12e rang du classement mondial féminin de la FIFA, dont la première parution a été dévoilée aujourd’hui au Home Depot Center à Carson, en Californie.



La FIFA a classé les équipes nationales masculines depuis 10 ans mais il s’agissait du premier classement mondial, coïncidant avec le tirage au sort de la Coupe du monde de soccer féminin de la FIFA 2003 aux États-Unis, qui se tiendra demain à Los Angeles, au Home Depot Center à Carson, en Californie à 11 h 00 (Heure du Pacifique).



Les Américaines sont premières têtes de série, suivies par les champions olympiques en titre de la Norvège et l’Allemagne, championne d’Europe ainsi que la Chine, hôte de la Coupe du monde de soccer féminin de la FIFA 2007. La Suède vient au cinquième rang, suivie du Brésil, champion d’Amérique du Sud et de la Corée du Nord, championne d’Asie.



Le classement mondial est déterminé à partir des taux de performance qui incluent plusieurs facteurs tels que les résultats, l’avantage à domicile, l’importance de chaque match et la différence des forces des deux équipes, calculés et gérés par la FIFA en collaboration avec Infostrada Sports, un fournisseur d’information sportive internationale. Le classement sera publié quatre fois par année. Le prochain classement mondial féminin de la FIFA sera publié le 29 août 2003.



Le premier classement a été calculé en utilisant une base de donnée comptant plus de 3000 matchs disputés depuis 1971 et le présent. La FIFA a de grands espoirs que le classement mondial féminin de la FIFA renouvellera l’intérêt pour le sport, tout en donnant une unité de mesure précise pour comparer la centaine d’équipes nationales déjà actives, ainsi qu’un point de départ pour l’analyse statistique du soccer féminin.



En 2001, la FIFA a mené une étude indiquant que 22 millions de femmes actives jouent au soccer à travers le monde. Pas moins de 99 équipes ont pris part aux rondes préliminaires de qualification de la Coupe du monde de soccer féminin de la FIFA de 2003, plus du double d’équipe qu’il y a 12 ans pour la première édition du tournoi. Voici la liste des 10 équipes de tête de la toute première parution du classement mondial féminin de la FIFA ainsi que le classement des 16 équipes qui prendront part à la phase finale de la Coupe du monde de soccer féminin de la FIFA 2003.



Classement mondial féminin de la FIFA

RNG.tPAYStPOINTS

1. États-Unis 2169

2. Norvège 2159

3. Allemagne 2152

4. Chine 2110

5. Suède 2073

6. Brésil 2036

7. Corée du Nord 2004

8. Danemark* 1967

9. France 1963

10. Italie * 1943

11. Russie 1899

12. Canada 1867

14. Japon 1850

15. Australie 1839

23. Nigeria 1738

24. Corée du Sud 1727

35. Argentine 1624

53. Ghana 1458



Note : Le Danemark et l’Italie sont les deux seules équipes de la liste ci-dessus ne participant pas à la Coupe du monde de soccer féminin de la FIFA 2003.

Guidelines for the Return to Soccer

Canada Soccer outlines return to soccer guidelines. The return to soccer guidelines provide member organizations with a five-step process, including a checklist of weighted questions known as the Return to Soccer Assessment Tool.