Le suspense se conclut par un verdict nul

Toronto, Ontario – L’équipe canadienne féminine de Coupe du Monde a soutiré un verdict nul de 2 à 2 face aux États-Unis devant 9023 spectateurs lors d’un match amical excitant, mettant aux prises les meilleures joueuses des deux sélections au stade Varsity de Toronto.

Toronto, Ontario – L’équipe canadienne féminine de Coupe du Monde a soutiré un verdict nul de 2 à 2 face aux États-Unis devant 9023 spectateurs lors d’un match amical excitant, mettant aux prises les meilleures joueuses des deux sélections au stade Varsity de Toronto.



C’était là la plus grande foule jamais enregistrée au Canada pour un match de l’équipe canadienne feminine.



Charmaine Hooper est passée bien près de permettre une troisième victoire consécutive des Canadiennes sur leurs rivales américaines. Elle a vu son coup franc d’une vingtaine de mètres frapper l’intérieur du poteau à la 71e minute. Hooper et Latham et Hooper ont plus tard fabriqué une belle pièce de jeu mais la volée de Latham a raté la cible.



Christine Sinclair et l’Américaine Tiffeny Milbrett ont chacune marqué à moins d’une minute d’intervalle, tôt en deuxième demie, après que les équipes soient entrées au vestiaires à la mi-temps avec un pointage à égalité de 1 à 1.



Les Canadiennes ont ouvert la marque à la 15e minute lorsque Hooper a repris un ballon laissé libre sur la ligne des buts pour compléter la charge. Kristina Kiss venait d’effectuer un coup franc qui a été dévié par Andrea Neil de la tête vers le but. Hooper marquait ainsi son 48e but en 78 matchs internationaux.



Les Américaines ont égalisé la marque à la 28e minute lorsque Shannon MacMillan a déjoué Taryn Swiatek d’une trentaine de mètres. Son tir a pris un mauvais bond devant la gardienne canadienne et a ricoché par dessus son épaule. MacMillan a eu l’occasion de marquer quelques minutes plus tard mais son tir puissant a été arrêté par Swiatek, qui a fait dévier le ballon à l’extérieur du poteau gauche.



C’était le premier match international à domicile pour l’entraîneur Even Pellerud, après 28 matchs à l’étranger depuis sa nomination. Il présente maintenant un dossier de 13-14-2 à la tête de l’équipe.



Samedi 30 juin 2001 – Match amical

Stade Varsity – Toronto, Ontario

Canada 2 (1) États-Unis 2 (1)

Buts: Canada – 10. Charmaine Hooper (15), 8. Christine Sinclair (58); États-Unis – Shannon MacMillan (28), Tifeny Milbrett (57)

Avertissements: États-Unis – 15. Kate Sobrero (15), Canada – 5. Andrea Neil (48)

Arbitre: Sonia Denoncourt (Canada)

Arbitres adjoints: Denis Robinson (Canada), Mike Lambert (Canada)

Quatrième officiel: Stephanie Den Hann (Canada)

Canada: 22. Taryn Swiatek, 3. Breanna Boyd, 6.Sharolta Nonen (11. Randee Hermus, 73), 7. Isabelle Morneau, 13. Amy Walsh (18. Kristine Kiss, 12), 5.Andrea Neil, 12. Isabelle Harvey, 17. Silvana Burtini, 8. Christine Sinclair, 10. Charmaine Hooper (14. Clare Rustad, 73), 4. Christine Latham. Entraîneur: Even Pellerud

États-Unis : 1. Jaime Pagliarulo, 2. Lorrie Fair (5. Nikki Serlanga, 46), 3. Christine Pearce, 4. Catherine Reddick, 6. Brandi Chastain (7. Jena Kluegel, 71), 8.Shannon MacMillan (13. Christine Lilly, 46), 9. Mia Hamm (46), 11. Julie Foudy, 12. Cindy Parlow, 15. Kate Sobrero, 17. Aleisha Cramer. Entraîneur: April Heinrichs

Guidelines for the Return to Soccer

Canada Soccer outlines return to soccer guidelines. The return to soccer guidelines provide member organizations with a five-step process, including a checklist of weighted questions known as the Return to Soccer Assessment Tool.