Le Canada s’inspire du message de ses supporteurs « Nous croyons ! »

Au moment où les joueuses de l’équipe nationale canadienne féminine senior pénétreront sur le terrain de jeu, mercredi soir, les voix de leurs supporteurs résonneront fortement à leurs oreilles : « Allez Canada ! Allez Canada ! » La sélection nationale canadienne a beau être à des milliers de kilomètres de chez elle et en plein milieu du territoire ennemi (le pays organisateur, le Mexique, est le seul obstacle restant sur le chemin vers les jeux olympiques), elle sait qu’elle pourra toujours compter sur l’appui de tout un pays.



Les partisans canadiens envoient leur soutien à l’équipe nationale canadienne depuis presque deux mois. Sur chaque lettre, chaque message se trouvent deux mots : Nous croyons !

Au moment où les joueuses de l’équipe nationale canadienne féminine senior pénétreront sur le terrain de jeu, mercredi soir, les voix de leurs supporteurs résonneront fortement à leurs oreilles : « Allez Canada ! Allez Canada ! » La sélection nationale canadienne a beau être à des milliers de kilomètres de chez elle et en plein milieu du territoire ennemi (le pays organisateur, le Mexique, est le seul obstacle restant sur le chemin vers les jeux olympiques), elle sait qu’elle pourra toujours compter sur l’appui de tout un pays.



Les partisans canadiens envoient leur soutien à l’équipe nationale canadienne depuis presque deux mois. Sur chaque lettre, chaque message se trouvent deux mots : Nous croyons !



Partout sur les murs de l’étage d’hôtel de Ciudad Juarez, au Mexique, où réside la sélection nationale canadienne féminine senior, se trouvent ces mots de soutien. Il y a une lettre du Comité olympique canadien, une autre du maire de la Ville de Vancouver, Sam Sullivan, et une autre du Premier ministre de la province de Terre-Neuve et Labrador, Danny Williams. Les lettres sont arrivées de partout au pays d’une côte à l’autre. Beaucoup d’entre elles sont arrivées au Mexique avec seulement deux petits mots écrits dessus : Nous croyons !



Mardi soir, les joueuses canadiennes se sont réunies pour regarder une vidéo d’encouragement qui a délivré ce même message provenant du Canada. La vidéo comprend beaucoup d’images envoyées par des jeunes équipes de soccer de tout le pays.



La demi-finale, ô combien importante, opposant le Canada au Mexique se disputera au stade olympique Benito Juárez, mercredi soir à 19 h 30 (heure locale). Au Canada, le match sera retransmis sur le site Internet de cbcsports.ca et sur les ondes de GolTV à 18 h 30 (Heure du Pacifique) et 21 h 30 (Heure de l’Est). Au Mexique, les matchs sont retransmis sur le canal local de PCTV.



Le commanditaire en titre de l’équipe nationale canadienne féminine senior, a lui aussi envoyé une lettre : « Nous aimerions profiter de cette occasion pour vous souhaiter bonne chance au moment où vous poursuivez votre rêve olympique. Vous faites vraiment figure de modèle pour les jeunes joueuses de soccer et les clubs juniors dans les collectivités partout au Canada. »



Tony Waiters a également écrit : « De la part de quelqu’un qui a eu l’énorme privilège de faire partie de l’équipe nationale canadienne masculine senior qui a participé aux Jeux Olympiques de 1984 et à la Coupe du Monde de la FIFA en 1986, je vous souhaite bonne chance au Mexique. Je suis certain que vous allez nous rendre tous fiers de vous. »



Les fans de soccer peuvent encore envoyer leur message de soutien à l’équipe par courriel, en écrivant à l’adresse suivante : believe@soccercan.ca.



Au terme des 90 minutes (peut-être un peu plus) du match de mercredi, le grand prix sera le billet pour Beijing. Pour obtenir celui-ci, il faut absolument que le Canada batte le Mexique. Grâce aux milliers de supporters au Canada, l’équipe nationale canadienne a toute l’inspiration qu’il lui faut pour réaliser son rêve.

Guidelines for the Return to Soccer

Canada Soccer outlines return to soccer guidelines. The return to soccer guidelines provide member organizations with a five-step process, including a checklist of weighted questions known as the Return to Soccer Assessment Tool.