Le Canada maintient la neuvième place du classement mondial féminin de la FIFA

L’équipe nationale canadienne féminine senior demeure au neuvième rang du Classement mondial féminin de la FIFA. La position de la sélection d’Even Pellerud dans le dernier classement mondial, publié aujourd’hui, reste identique à celle de juin 2007. Depuis le mois de juillet, le Canada affiche un dossier de cinq victoires, deux matchs nul et deux défaites dans le cadre des matchs internationaux compétitifs. Le Canada a également obtenu la neuvième place à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Chine 2007.



« En étant réaliste, je crois que nous pourrons progresser de quelques places l’année prochaine, déclare l’entraîneur-chef de la sélection canadienne féminine Even Pellerud. À mon avis, notre position au classement n’a pas été surprenante. Je crois que nous pourrons devancer le Danemark et la France, mais il faut le prouver avec nos résultats l’an prochain. »

L’équipe nationale canadienne féminine senior demeure au neuvième rang du Classement mondial féminin de la FIFA. La position de la sélection d’Even Pellerud dans le dernier classement mondial, publié aujourd’hui, reste identique à celle de juin 2007. Depuis le mois de juillet, le Canada affiche un dossier de cinq victoires, deux matchs nul et deux défaites dans le cadre des matchs internationaux compétitifs. Le Canada a également obtenu la neuvième place à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Chine 2007.



« En étant réaliste, je crois que nous pourrons progresser de quelques places l’année prochaine, déclare l’entraîneur-chef de la sélection canadienne féminine Even Pellerud. À mon avis, notre position au classement n’a pas été surprenante. Je crois que nous pourrons devancer le Danemark et la France, mais il faut le prouver avec nos résultats l’an prochain. »



Avec le neuvième rang du classement, le Canada se trouve à sa meilleure position depuis l’introduction du classement mondial féminin en juillet 2003. Soutenue par son nouveau commanditaire Winners, l’équipe nationale canadienne féminine senior se concentre désormais sur les matchs de qualification pour les Jeux Olympiques de 2008. Deux billets pour le tournoi sont destinés à la région de la CONCACAF, et on s’attend à ce que le Canada en obtienne un. Selon le classement mondial féminin, le Canada est le deuxième pays de la CONCACAF, derrière les médaillistes de bronze de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, les États-Unis. Les États-Unis sont actuellement classés au deuxième rang de la liste de la FIFA.



« Cette année a été une année palpitante pour nous et ce, pour plusieurs raisons, explique Pellerud. C’était la première fois que nous organisions un camp résidentiel et nous avons beaucoup appris sur ce qui mérite d’être retenu et ce que nous devons changer. »

En juillet, le Canada a remporté la médaille de bronze dans le cadre des XVe Jeux panaméricains, organisés à Rio de Janeiro, au Brésil. La sélection canadienne a remporté ses trois premiers matchs par la marque combinée de 22 à 1, avant que les blessures et les cartons jaunes aient décimé l’équipe. Le Canada a perdu son match de demi-finale avant de battre le Mexique par un score de 2 à 1 dans le cadre du match de classement pour déterminer les 3e et 4e places. En septembre, dans le cadre de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, le Canada a terminé en troisième place du Groupe C, un groupe très difficile, en affichant un dossier de 1-1-1 (une victoire, un match nul et une défaite) pour enregistrer quatre points. Ayant terminé derrière la Norvège et l’Australie, le Canada s’est donc fait éliminer, mais a obtenu la neuvième place du tournoi grâce au nombre de buts inscrits.



« On a deux objectifs qui doivent devenir des priorités : nous mettre en meilleure condition physique et travailler sur notre jeu de passe, déclare Pellerud. Si on peut continuer notre camp résidentiel et ajouter davantage de matchs internationaux au calendrier (en vue de nous préparer aux Jeux Olympiques), je suis certain que nous allons progresser énormément l’an prochain. »



Le prochain camp de l’équipe canadienne féminine senior débute en novembre prochain. Le capitaine actuel de l’équipe est Christine Sinclair. En juin dernier, Sinclair est devenue la meilleure buteuse de l’histoire du soccer canadien (toutes compétitions confondues) et en septembre, elle est devenue la meilleure buteuse de l’histoire de l’équipe nationale canadienne dans le cadre de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Sinclair est l’une des quatre joueuses canadiennes à avoir inscrit un but au mois de septembre : les autres, Candace Chapman, Sophie Schmidt, Martina Franko et Melissa Tancredi, ont toutes inscrit leurs premiers buts dans le cadre de la Coupe du Monde Féminine pour la sélection nationale au tournoi de 2007 en Chine.

Guidelines for the Return to Soccer

Canada Soccer outlines return to soccer guidelines. The return to soccer guidelines provide member organizations with a five-step process, including a checklist of weighted questions known as the Return to Soccer Assessment Tool.