Le Canada affrontera les États-Unis pour la 3e place

Portland, OR – L’équipe canadienne féminine de Coupe du monde affrontera les États-Unis dans le match pour la troisième place de la Coupe du monde de la FIFA, samedi le 11 octobre à Carson, en Californie, après avoir subi un revers de 2 à 1 en demi-finale contre la Suède ce soir, devant une salle comble de 27 623 spectateurs, au Parc PGE de Portland, en Oregon.



Après 64 minutes sans but, Kara Lang a donné les devants aux Canadiennes sur un coup franc d’une vingtaine de mètres qui est passé entre les doigts du gardien Caroline Joensson et sur le poteau de gauche pour choir dans le filet.



La Suède a créé l’égalité à la 79e minute quand Malin Moestrom s’est frayée un chemin derrière Andrea Neil et a battu le gardien Taryn Swiatek qui plongeait, en envoyant un tir dans le côté droit du but à une quinzaine de mètres.

Portland, OR – L’équipe canadienne féminine de Coupe du monde affrontera les États-Unis dans le match pour la troisième place de la Coupe du monde de la FIFA, samedi le 11 octobre à Carson, en Californie, après avoir subi un revers de 2 à 1 en demi-finale contre la Suède ce soir, devant une salle comble de 27 623 spectateurs, au Parc PGE de Portland, en Oregon.



Après 64 minutes sans but, Kara Lang a donné les devants aux Canadiennes sur un coup franc d’une vingtaine de mètres qui est passé entre les doigts du gardien Caroline Joensson et sur le poteau de gauche pour choir dans le filet.



La Suède a créé l’égalité à la 79e minute quand Malin Moestrom s’est frayée un chemin derrière Andrea Neil et a battu le gardien Taryn Swiatek qui plongeait, en envoyant un tir dans le côté droit du but à une quinzaine de mètres.



Le coup fatal a été porté à la 86e minute quand Josefine Oeqvist a fait dévier un centre de Hanna Ljungberg du côté gauche, directement sur le poteau de gauche puis dans le but.



« Je n’ai pas à me plaindre du résultat ou de la prestation de l’équipe, » a déclaré l’entraîneur-chef Even Pellerud. « C’était un match qui s’est déroulé d’un bout à l’autre du terrain et la Suède a créé plus d’occasions de marquer. »



« Je suis extrêmement fier des filles, elles ont fait preuve de courage et de désir, » a ajouté Andy Sharpe, président de l’ACS.



Dans le premier match du programme double, l’Allemagne est passée à la finale après avoir battu les États-Unis 3 à 0. La finale sera disputée dimanche le 12 octobre à Carson, en Californie.



5 octobre 2003 – Coupe du monde de soccer féminin de la FIFA

Parc PGE, Portland, Oregon

Foule : 27 623 spectateurs

Canada 1 (0) Suède 2 (0)

Arbitre : Katrina Elovitra (FIN)

Arbitres adjoints : Emilia Parvianen (FIN), Andi Regan (NIG)

Quatrième officiel : Tqammy Ogston (AUS)

Buts : Canada – Kara Lang (64); Suède – Malin Mostroem (78), Josefine Oeqvist (86)

Avertissements : Suède – Jane Toernqvist (64)

Canada : 20 – Taryn Swiatek, 2 – Christine Latham (9-Rhian Wilkinson,74), 5 – Andrea Neil, 6 – Sharolta Nonen, 17 – Silvana Burtini (Kristina Kiss, 55), 10 – Charmaine Hooper (c), 12 – Christine Sinclair, 13 – Diana Matheson, 15 – Kara Lang, 16 – Brittany Timko, 18 – Tanya Dennis.

Substituts non utilisés : 1 – Karina LeBlanc, 3 – Linda Consolante, 4 – Sasha Andrews, 14 – Carmelina Moscato, 19 – Erin McLeod. Entraîneur-chef : Even Pellerud

Suède : 1 – Caroline Joensson, 2 – Karolina Westberg, 3 – Jane Toernqvist, 4 – Hanna Marklund, 5 – Kristin Bengtsson (13 – Sara Johansson, 75), 6 – Malin Mostroem, 9 – Malin Andersson (C) (15 – Therese Sjoegran, 70), 10 – Hanna Ljungberg, 11 – Victoria Svensson, 17 – Anna Sjoestroem (20 – Josefine Oeqvist, 75), 18 – Frida Oestburg

Substituts non utilisés : 7 – Sara Larsson, 8 – Frida Nordin, 12 – Sofia Lundgren, 14 – Linda Fagerstroem, 16 – Salina Olsson, 19 – Sara Call

Guidelines for the Return to Soccer

Canada Soccer outlines return to soccer guidelines. The return to soccer guidelines provide member organizations with a five-step process, including a checklist of weighted questions known as the Return to Soccer Assessment Tool.