Henry et les joueurs talentueux locaux de retour au BMO Field à Toronto

Il y a plus d’une décennie, Doneil Henry a fait ses débuts professionnels dans son club local le Toronto FC lors du Championnat canadien de Canada […]

Il y a plus d’une décennie, Doneil Henry a fait ses débuts professionnels dans son club local le Toronto FC lors du Championnat canadien de Canada Soccer au BMO Field à Toronto. Âgé de 17 ans à l’époque, Henry était l’un des pionniers des talents locaux, en fait devenant le tout premier joueur local MLS à signer avec son club en août 2010. Le défenseur central de Brampton est passé d’une carrière juvénile dans la région métropolitaine de Toronto à la TFC Academy, avant de faire partie de l’alignement du Toronto FC.

Il ne le savait peut-être pas à l’époque, mais Henry ouvrait involontairement la porte à la génération de talents qui viendrait après lui au niveau professionnel au Canada. À partir de Toronto, Henry a poursuivi sa carrière à Chypre, en Angleterre, au Canada (Vancouver et Ottawa) et maintenant en République de Corée en tant que premier joueur canadien de la K-League avec les Suwon Bluewings. Avec l’équipe nationale masculine de Canada Soccer, Henry retourne dans son « premier chez-soi, son premier amour » pour participer aux qualifications pour la Coupe du monde de la FIFA cette semaine au BMO Field de Toronto.

Les matchs du Canada en phase finale des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA sont diffusés en direct sur OneSoccer et sur Sportsnet. Après des matchs nuls face au Honduras et aux États-Unis, le Canada affronte le Salvador mercredi le 8 septembre à 19h30 HE. Les partisans profiteront aussi d’une couverture accrue sur les comptes de médias sociaux de Canada Soccer sur Twitter, Instagram, Facebook et YouTube en utilisant le mot-clic #CANMNT.

Henry est l’un des 16 joueurs de l’équipe canadienne qui a grandi en Ontario, incluant Atiba Hutchinson (Brampton), Steven Vitória (Sudbury), Milan Borjan (Hamilton), Junior Hoilett (Brampton), Jonathan Osorio (Brampton) et Lucas Cavallini (Mississauga). Lors du match d’ouverture de la phase finale de la Concacaf le 2 septembre au BMO Field, les jeunes joueurs Tajon Buchanan (Brampton), Stephen Eustáquio (Leamington), Alistair Johnston (Aurora) et Scott Kennedy (Calgary, Alberta) ont pu disputer leur premier match international à domicile au Canada.

« Nous sommes un groupe confiant, mais pas comme si nous abordions chaque match en nous attendant à trois points, mais plutôt en sachant ce qu’il faut faire, » a expliqué Henry alors qu’il parlait de la pression de jouer un match à domicile affichant complet au BMO Field. « Chaque match est de la pression, et nous savons l’importance de performer, surtout à la maison. »

Une grande partie de cette confiance découle de la profondeur du talent que l’entraîneur-chef John Herdman a à sa disposition. Avec trois matchs de qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA en sept jours, cette profondeur s’avérera critique, ce que Henry considère comme un défi, non pour les joueurs, mais pour Herdman.

« Avec 23 joueurs prêts à mettre leur maillot pour représenter leur pays, ça rend la tâche difficile à Herdman quand nous avons trois matchs en une semaine. »

Henry fait l’éloge de Herdman, affirmant qu’«il a transmis à tout le monde une certaine croyance. Cette équipe du Canada est unie. »

Avec 14 matchs en phase finale de la Concacaf de septembre 2021 à mars 2022, le Canada se concentre sur un match à la fois. Invaincue avec deux points en deux matchs, Henry décrit l’équipe comme étant « satisfaite jusqu’à maintenant, mais sera satisfaite avec rien de moins qu’une victoire mercredi face au Salvador. »

Henry a souligné à juste titre que cela « revenait à qui en veut le plus dans ces matchs internationaux » ce qui a été prouvé par la fougue du match contre le Honduras et de l’épreuve de force des États-Unis. Les Canadiens présents et ceux regardant à la télévision peuvent être certains que le retour d’Henry le verra, lui et la génération qu’il a dirigée, tout donner pour rendre fiers ses amis, sa famille et ses partisans.

Écrit par Casey Dobson

PROGRAMME DE L’ÉQUIPE NATIONALE MASCULINE DE CANADA SOCCER

Le Canada s’est doté d’une bonne erre d’aller au cours d’une année remarquable pour le programme de l’équipe nationale masculine, au cours de laquelle un nombre record de 19 matchs internationaux seront disputés en incluant les matchs de qualification pour la Coupe du monde et la Gold Cup de la Concacaf. Le Canada a déjà disputé 13 de ces 19 rencontres, ce qui lui a valu d’afficher un bilan de 9-2-2 avec six blanchissages et un total record de 44 buts marqués jusqu’ici. Le Canada a par ailleurs établi un nouveau record en signant huit victoires d’affilée et a atteint les demi-finales de la Gold Cup de la Concacaf pour la première fois depuis 2007.

Le Canada disputera huit de ses 14 matchs de la Ronde finale de qualification de la Concacaf pour la Coupe du Monde de la FIFA de septembre à novembre 2021: trois matchs en septembre, trois matchs en octobre et deux rencontres en novembre. Le Canada disputera ensuite trois autres matchs en janvier/février, puis trois autres encore en mars 2022. Outre le Honduras, les États-Unis et le Salvador, les autres adversaires du Canada en Ronde finale de la Concacaf seront le Costa Rica, la Jamaïque, le Mexique et le Panama.

Le Canada a réussi à atteindre la Ronde finale de la Concacaf en terminant au premier rang dans son groupe en ronde préliminaire contre Aruba, les Bermudes, les Îles Caïmans et le Surinam, puis a éliminé Haïti dans une série de deux matchs disputée au deuxième tour. C’est la première fois depuis 1997 que le Canada se retrouve en Ronde finale des qualifications de la Concacaf pour la Coupe du Monde de la FIFA.

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a été couronnée championne de la Concacaf à deux reprises, ayant remporté le Championnat de la Concacaf de 1985 et la Gold Cup de la Concacaf en 2000. Le Canada en sera cette année à sa 15e participation à la Gold Cup de la Concacaf depuis 1991. Outre la première place enregistrée en 2000, le Canada a atteint les demi-finales en 2002 et 2007. Au cours des cinq dernières années, de 2017 à 2021, le Canada fait partie d’un groupe de quatre pays seulement à avoir terminé parmi les six meilleurs des trois principaux tournois de la Concacaf, ayant pris le cinquième en Ligue des Nations A de la Concacaf et sixième dans les présentations de 2017 et 2019 de la Gold Cup de la Concacaf.

Lignes directrices pour un retour au soccer

Canada Soccer décrit les lignes directrices pour un retour au soccer. Les lignes directrices pour un retour au soccer fournissent aux organisations membres un processus en cinq étapes, incluant une liste de questions pondérées appelée outil d'évaluation du retour au soccer.