Double médaillée olympique et championne de la Concacaf, Diana Matheson accroche ses crampons

Les plus grands moments de Diana Matheson sur les terrains figurent aussi parmi les plus grands moments du soccer canadien. Qu’il s’agisse de sa passe décisive […]

Les plus grands moments de Diana Matheson sur les terrains figurent aussi parmi les plus grands moments du soccer canadien. Qu’il s’agisse de sa passe décisive en quarts de finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, États-Unis 2003 pour vaincre les Chinoises, finalistes en titre, ou encore son but victorieux à la dernière minute du match pour la médaille de bronze contre la France aux Jeux olympiques de Londres en 2012, Matheson s’est souvent retrouvée au cœur des plus grandes réalisations de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer.

Elle a remporté deux médailles de bronze olympiques consécutives, un championnat de la Concacaf, un titre des Jeux panaméricains et a fait partie de l’équipe qui a pris le quatrième rang à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, États-Unis 2003, un sommet pour le programme à ce tournoi. En carrière, elle a disputé quatre éditions de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, trois Jeux olympiques, elle a remporté des médailles à six tournois de la Concacaf et disputé plus de 200 matchs internationaux ‘A’. Cette année, elle accroche ses crampons après 18 années au sein de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer.

Il faut convenir toutefois que son but historique aux Jeux olympiques de Londres en 2012 restera pour toujours comme le plus important de ses grands moments.

Avec seulement 10 secondes à écouler dans le match, Matheson a inscrit le but gagnant qui a conduit Canada Soccer à la première de deux médailles de bronze olympiques consécutives et un premier podium pour le pays dans un sport collectif aux Jeux olympiques d’été en 76 ans. Elle a marqué sur un retour de tir, quelques moments après avoir livré une passe à Sophie Schmidt dans la surface. Le tir de Schmidt a ensuite dévié sur une défenseure et dans le tracé de course de Matheson. Le pays entier a explosé de joie alors que l’équipe nationale féminine de Canada Soccer a célébré sa première médaille de bronze olympique quelques instants plus tard après le dernier coup de sifflet de l’arbitre.

« Cette année a été une des plus incroyables de toute ma vie, avait déclaré Matheson vers la fin de 2012. Je repense encore à ce que nous avons pu accomplir ensemble à Londres et ce que ce tournoi a signifié pour le Canada et la croissance du soccer au pays. »

Matheson a joué dans les rangs seniors, professionnels et internationaux pendant 20 ans, remportant aussi un titre des Championnats nationaux de Canada Soccer avec Oakville SC en 2002 et le titre du championnat de Norvège en 2012 avec Lillestrøm SK. Elle a atteint la finale de la Coupe de Norvège en 2009 et a été une des premières Canadiennes à disputer la Ligue des Champions Féminine de l’UEFA en 2009-2010. Elle a aussi atteint la finale de la Coupe de la NWSL en 2016 avec le Spirit de Washington. Au cours de sa carrière, elle a aussi joué avec l’Inferno de Toronto, le Fury d’Ottawa, le Reign de Seattle et les Royals de l’Utah / Kansas City. Elle a aussi été une joueuse étoile avec l’Université Princeton dans la NCAA.

Avec le Canada, elle n’était âgée que de 18 ans quand elle a fait ses premiers pas avec le programme national en 2002 et quelques mois plus tard, elle a fait ses débuts internationaux ‘A’, soit le 18 mars 2003 avec l’équipe nationale féminine de Canada Soccer. Elle a marqué son premier but le 15 juin 2003 contre le Mexique, puis a récolté cette passe décisive historique sur le but gagnant de Charmaine Hooper à États-Unis 2003, écartant la puissante équipe de Chine pour accéder à la demi-finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ pour la première fois.

Elle a disputé 206 matchs internationaux ‘A’, inscrivant 19 buts et 25 passes décisives. Elle a déjà établi un record de l’équipe nationale féminine en disputant 45 matchs internationaux ‘A’ consécutifs et elle était meneuse à égalité du Canada avec 16 matchs internationaux aux Jeux olympiques. Avec Sinclair, elle a été une de deux Canadiennes à marquer un but dans trois décennies différentes (les années 2000, 2010 et 2020), inscrivant son dernier but international le 10 mars 2020.

« Représenter le Canada a été le plus grand honneur de ma vie et je n’arrive pas à croire que ma carrière de joueuse tire à sa fin, affirme Diana Matheson. Je suis tellement reconnaissante pour toutes les personnes incroyables que j’ai rencontrées en cours de route et pour les partisans canadiens qui ont joué un énorme rôle dans mon parcours. Je sais que la période actuelle est empreinte de toutes sortes d’émotions, mais je suis vraiment emballée par l’avenir et par mon rôle dans la poursuite de la croissance du soccer féminin au Canada. »

« Diana a eu un impact énorme sur le programme de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer, a affirmé l’entraîneure-chef de l’équipe nationale féminine Bev Priestman. Non seulement a-t-elle été une leader importante pour cette équipe sur le terrain comme à l’extérieur, elle a aussi inspiré une nation en entier pendant sa carrière incroyable. Le but gagnant aux Jeux olympiques de Londres 2012 sera pour toujours un point tournant dans l’histoire de ce programme. Nous lui souhaitons la meilleure des chances dans ses projets futurs. »

En plus de ses buts et de ses records, Matheson a déjà été honorée deux fois comme membre de l’équipe olympique des Jeux de Londres en 2012, d’abord avec le titre d’Équipe de l’Année de La Presse canadienne en 2012 et par une intronisation au Temple de la renommée olympique canadien en 2019. Nommée au sein du XI étoile féminin de tous les temps de Canada Soccer dans le cadre des célébrations du centenaire de Canada Soccer en 2012. Elle a reçu la médaille du jubilé de diamant de la Reine en 2012 et une rue porte son nom à Oakville depuis 2017. Elle a été trois fois finaliste au titre de Joueuse de l’année de Canada Soccer, elle a été retenue au sein du XI étoile de la NWSL et nommée joueuse par excellence du Spirit de Washington en 2013. Elle a aussi pris le premier rang à trois occasions pour le nombre de minutes disputées en une année avec le Canada et occupe le deuxième rang de l’histoire de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer avec 16 715 minutes disputées en carrière.

Balado Canada Soccer Nation

Le balado Canada Soccer Nation (en anglais) est animé par Jason deVos et présente des invités du soccer canadien qui discutent d'une vaste gamme de sujets, comme le soccer de base, la formation des entraîneurs et le développement des clubs. Voyez les épisodes disponibles maintenant!