Cathy Ross honorée par le Temple de la renommée de Canada Soccer

Cathy Ross #CANWNT

Quand elle regarde la génération actuelle de joueuses étoiles, Cathy Ross estime que les Canadiennes peuvent battre leurs rivales de longue date dans la Concacaf, les Américaines, et remporter un tournoi des Jeux olympiques ou de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA. Membre de l’édition inaugurale de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer quand celle-ci a battu les États-Unis en 1986, elle suit maintenant l’équipe en tant que partisane.

« Il faut remporter la Coupe du Monde Féminine de la FIFA et il faut battre les Américaines, a souligné Ross. C’est cette bataille-là que nous devons sans cesse livrer depuis les débuts de l’équipe nationale. »

Ross est une de huit légendes qui ont été intronisées au Temple de la renommée de Canada Soccer en 2021. Honorées à l’occasion du 35e anniversaire de la fondation de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer, ces huit légendes représentent l’historique première décennie d’activité du Canada à l’échelle du football international, des premières sélections en 1986 jusqu’à la première participation du Canada à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ en 1995. Les huit femmes intronisées sont Sue Brand, Annie Caron, Carla Chin Baker, Janet Lemieux, Luce Mongrain, Suzanne Muir, Cathy Ross et Sue Simon.

Ross avait 18 ans et a joué au poste de stoppeur quand le Canada a signé cette victoire historique de 2 à 1 contre les États-Unis, le 9 juillet 1986, à l’occasion du deuxième match international de l’histoire du programme. Dans l’ensemble, elle a disputé 34 matchs internationaux de catégorie ‘A’ en l’espace de 10 ans, ce qui lui procurait une égalité au quatrième rang à ce chapitre au moment où elle a pris sa retraite du football international, à la suite de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA disputée en Suède en 1995. 

« Avec le bon soutien, je pense que les Canadiennes peuvent battre les Américaines et remporter une Coupe du Monde Féminine de la FIFA, a dit Ross. Je les regarde de temps à autre pour voir où elles en sont et nous sommes si près. »

Ross a été la seule Canadienne à disputer les 24 premiers matchs internationaux de catégorie ‘A’ du programme de 1986 à 1991, séquence qui inclut le Tournoi mondial féminin sur invitation (Coupe de Chine) en 1987, le Tournoi international de football féminin disputé en Chine en 1988, et le premier Championnat féminin de la Concacaf qui a eu lieu en 1991 en Haïti. Elle a pris congé de la compétition internationale pendant quelques années, puis elle a réintégré l’équipe en vue du deuxième Championnat féminin de la Concacaf, tenu à Montréal en 1994.

« Son positionnement, sa capacité à tacler et ses reprises de tête ont fait d’elle une joueuse partante même si elle n’avait pas joué depuis quelques années », rappelle Sylvie Béliveau, entraîneure-chef de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer en Suède en 1995.

En compagnie de Caron, Chin Baker, Geri Donnelly, Charmaine Hooper et Michelle Ring, Ross a été une des six membres de l’équipe nationale féminine inaugurale à faire partie de la formation canadienne qui a disputé sa toute première Coupe du Monde Féminine de la FIFA.

Gagnante aux Championnats nationaux de Canada Soccer avec le club Coquitlam United SC en 1987, elle a remporté la Coupe de soccer de la Colombie-Britannique cette année-là, puis la Coupe de l’Alberta en 1990 avec les Angels d’Edmonton. Avec le Canada à l’échelle internationale, elle a marqué trois buts (deux en 1988 et un en 1990) et elle a été la meilleure joueuse de l’équipe au Tournoi mondial féminin sur invitation de 1987.

« Porter le maillot du Canada représentait tout pour moi, raconte Ross. C’était comme enfiler le costume d’un super-héros. Quand tu mettais ce maillot-là, tu te transformais en quelque chose dont tu étais très fière, tu voulais que ton pays soit fier et que tes coéquipières soient fières. » 

« J’ai donné tout ce que j’avais et je pense que j’ai pu aider en ce sens qu’on pouvait compter sur moi. Nous nous battions toutes pour la même cause et nous ne voulions pas laisser tomber les autres. »

TEMPLE DE LA RENOMMÉE DE CANADA SOCCER:

Je veux sincèrement remercier Canada Soccer pour cet honneur que représente l’intronisation au Temple de la renommée de Canada Soccer. C’est avec humilité que j’accepte cette marque de reconnaissance aux côtés de mes coéquipières et autres intronisées, avec qui j’ai eu le privilège de jouer au soccer.

À toutes les personnes passionnées qui m’ont précédée et qui ont été des sources d’inspiration pour rendre le soccer plus attrayant et m’inciter à réaliser mon rêve de représenter le Canada, mille mercis.

J’aimerais faire part de ma profonde gratitude à l’endroit des nombreux entraîneurs et mentors qui m’ont collectivement aidée à me rendre jusqu’ici. À l’entraîneur provincial en Colombie-Britannique Len Coombes pour avoir réalisé que j’avais plus de potentiel au poste de défenseur central que comme avant-centre. À l’entraîneure de l’Université Simon Fraser Shelley Howieson pour son soutien et ses conseils, et merci mille fois à l’entraîneur-chef Neil Turnbull pour m’avoir sélectionnée pour jouer au sein de la première équipe nationale féminine de Canada Soccer en 1986 et pour avoir veillé à mon développement et ainsi fait de moi la meilleure joueuse que je pouvais devenir.

À Gail Amort-Larson, ton généreux soutien et tes soins quand je me suis installée à Edmonton pour m’y entraîner ont été essentiels à mes succès, alors je suis reconnaissante à ton endroit. Merci à mes amies Ger Donnelly et Joan McEachern pour votre gentillesse et votre amitié inébranlables. J’aimerais aussi profiter de l’occasion pour remercier toutes mes coéquipières. Je suis tellement fière de ce que nous avons accompli ensemble. Vous m’avez toutes donné plus de cadeaux que je ne pourrais jamais redonner et vous avez été déterminantes dans mon évolution, autant comme joueuse qu’en tant que personne.

Aux joueuses et entraîneurs de l’équipe nationale qui sont venus après moi, vous avez continué de réinventer le soccer et vous êtes une source de fierté et d’inspiration pour les Canadiens partout au pays. Grâce à vos efforts, le soccer féminin au Canada ne sera plus jamais pareil. Merci pour votre engagement soutenu à faire progresser le soccer féminin. Et enfin, à ma fille Alie, bien que tu ne m’aies pas vu jouer sur le terrain, j’espère que tu trouveras l’inspiration pour trouver ta propre force et confiance, afin de créer des expériences et des souvenirs en lien avec les valeurs de l’amitié, du travail acharné, de la compassion, de l’amour, du respect et de la persévérance, comme j’ai la chance de le vivre.

Balado Canada Soccer Nation

Le balado Canada Soccer Nation (en anglais) est animé par Jason deVos et présente des invités du soccer canadien qui discutent d'une vaste gamme de sujets, comme le soccer de base, la formation des entraîneurs et le développement des clubs. Voyez les épisodes disponibles maintenant!