Canada Soccer s’apprête à entreprendre Tokyo 2020 avec une équipe menée par une majorité de femmes

Au moment où l’équipe nationale féminine de Canada Soccer s’apprête à entreprendre le tournoi des Jeux olympiques de Tokyo 2020, l’entraîneure-chef Bev Priestman dirigera un personnel […]

Au moment où l’équipe nationale féminine de Canada Soccer s’apprête à entreprendre le tournoi des Jeux olympiques de Tokyo 2020, l’entraîneure-chef Bev Priestman dirigera un personnel de soutien technique composé en majorité de femmes, soit 13 sur un total de 19 personnes. Cet important contingent de femmes au sein du personnel représente un sommet par rapport aux compétitions internationales de grande envergure auxquelles l’équipe nationale féminine a auparavant participé.

Un des héritages importants laissés par la Coupe du Monde Féminine de la FIFA Canada 2015™ a été l’initiative des Femmes leaders de Canada Soccer qui a été lancée pour offrir des occasions aux joueuses de l’équipe nationale féminine de contribuer à leur sport sur le terrain et en dehors. La médaillée de bronze olympique des Jeux de 2012, Robyn Gayle, gestionnaire de la santé mentale et de la culture du programme Excel de Canada Soccer, ainsi que la double médaillée de bronze olympique, la Dre Melissa Tancredi, membre de l’équipe médicale de l’équipe nationale féminine, ont toutes deux fait partie du groupe de joueuses qui a disputé les matchs à Canada 2015.

« Nous sommes fiers de voir de plus en plus de femmes profiter de possibilités d’implication dans le soccer, même après leurs carrières de joueuses, a déclaré Peter Montopoli, secrétaire général de Canada Soccer. Un des grands objectifs de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA Canada 2015™ était de s’assurer d’offrir les meilleures possibilités pour les filles et les femmes afin qu’elles puissent connaître du succès sur le terrain et en dehors, et nous ne faisons que commencer à voir les effets de cet
héritage. »

Jasmine Mander, une ancienne joueuses internationale dans les catégories d’âge juvéniles et entraîneure détentrice de la Licence B de Canada Soccer, a récemment été embauchée au poste d’analyste des performances de l’équipe nationale féminine en prévision des Jeux olympiques Tokyo 2020.

Par ailleurs, Kristina Kiss, nouvelle gestionnaire du développement et de la programmation de Canada Soccer est une autre ancienne joueuse de l’équipe nationale féminine qui a agi comme entraîneure adjointe au camp d’entraînement tenu en Californie en préparation pour ces Jeux.

Lignes directrices pour un retour au soccer

Canada Soccer décrit les lignes directrices pour un retour au soccer. Les lignes directrices pour un retour au soccer fournissent aux organisations membres un processus en cinq étapes, incluant une liste de questions pondérées appelée outil d'évaluation du retour au soccer.