Annie Caron honorée par le Temple de la renommée de Canada Soccer

Pour Annie Caron et ses coéquipières, porter le maillot du Canada a une grande signification. Étant l’une des joueuses de la première équipe nationale féminine de […]

Pour Annie Caron et ses coéquipières, porter le maillot du Canada a une grande signification. Étant l’une des joueuses de la première équipe nationale féminine de Canada Soccer en 1986, elle est aussi l’une des six membres originales à avoir représenté le Canada à sa première Coupe du Monde Féminine de la FIFA 10 ans plus tard, en 1995. 

« (Porter) le maillot du Canada était évidemment un honneur et j’étais folle de joie la première fois que je l’ai enfilé, mais je pense que mon moment le plus mémorable a été ma deuxième sélection. C’est en 1987 que j’ai reçu ce maillot pour la deuxième fois. Je l’ai enfilé et cette fois, contrairement à la première alors que j’ai senti que j’étais possiblement au bon endroit au bon moment, tout simplement, à la deuxième occasion, j’avais travaillé fort pour ça. J’étais déterminée, soutenue par les membres de ma famille et tout le monde autour de moi m’a dit de foncer et d’essayer de réaliser cet incroyable parcours », a dit Caron. 

Caron est une des huit joueuses légendaires qui ont été intronisées au Temple de la renommée de Canada Soccer en 2021, à l’occasion du 35e anniversaire de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer. Ces huit légendes représentent la première décennie de participation historique du Canada aux activités du football féminin à l’échelle internationale, des premières éditions de la sélection nationale féminine en 1986 jusqu’à la première présence du Canada à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ en 1995. Les huit joueuses intronisées sont Sue Brand, Annie Caron, Carla Chin Baker, Janet Lemieux, Luce Mongrain, Suzanne Muir, Cathy Ross et Sue Simon.

Caron a porté le chandail no 11 du Canada pendant 10 saisons, disputant à 34 rencontres internationales « A », dont le Tournoi mondial invitation féminin de 1987, le Tournoi international féminin de 1988, les Championnats féminins de la CONCACAF de 1991 et de 1994 et la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ de 1995 en Suède. Elle s’est classée à égalité au quatrième rang chez toutes les joueuses canadiennes pour les sélections internationales « A » après son dernier tournoi majeur en 1995. 

« Le maillot du Canada était un symbole pour moi, un symbole pour lequel j’ai travaillé fort, et consacré mon temps pour quelque chose que j’aimais. Ce fut un honneur (de le porter) et c’est toujours venu avec une boule dans la gorge et des papillons dans l’estomac. Je pense que chaque fois que j’ai porté ce maillot, j’ai pris le temps de réfléchir et de remercier les personnes qui m’ont aidée à me rendre là. J’ai eu du mal à imaginer de perdre un jour le privilège de porter ce numéro », a poursuivi Caron. 

Caron a grandi en jouant son soccer juvénile à Dollard-des-Ormeaux et est devenue accro dès la première fois où elle a botté un ballon. Elle a remporté les titres de la ligue et au niveau provincial au Québec, de même que le Trophée du Jubilée des Championnats nationaux de Canada Soccer avec l’United SC de Dorval en 1989. Elle a été nommée joueuse par excellence dans sa ligue et au niveau provincial et a aussi été la meilleure buteure des Championnats nationaux de 1989. Après avoir joué son soccer juvénile à Dollard-des-Ormeaux, elle a joué pour le club Vasco de Gama (1984), l’United de Beaconsfield/Lakeshore (1985 à 1988 et 1990 à 1995), et l’United SC de Dorval, champions de 1989. 

« Mon parcours a commencé dès l’âge de six ans quand j’ai décidé moi-même de m’inscrire au soccer. Je suis rentrée à la maison et j’ai dit à mes parents qu’ils devaient payer 100 $ pour cette nouvelle surprise. Dès mon premier match, j’étais charmée », a dit Caron. 

Au cours de sa carrière, elle a joué comme attaquante et plus tard comme milieu de terrain offensive, faisant à un moment parti de ce que certains surnommaient le « Merveilleux milieu de terrain » du Canada avec Joan McEachern à la droite, Connie Cant et Geri Donnelly au centre et Caron à gauche. Dans les premières années de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer, elle a détenu ou partagé le record de buts du programme (en 1988, elle est devenue la première Canadienne à avoir marqué trois buts internationaux et en 1991, elle est devenue la deuxième Canadienne avec sept buts internationaux). 

« J’ai travaillé fort quand personne ne regardait. J’ai passé beaucoup de mon temps libre avec un ballon de soccer. Je me disais que si je pouvais m’approcher le plus possible de la perfection, alors qu’est-ce que mon équipe pouvait accomplir? Je pense que j’ai compris quand j’ai réalisé que mes coéquipières pensaient aussi comme ça. Celles que j’avais rencontrées au sein de l’équipe nationale féminine avaient déjà mis beaucoup d’efforts pour seulement être les meilleures possibles et maintenant, je suis entourée par d’autres qui pourraient partager un nouvel objectif, soit de mener le soccer féminin au prochain niveau », a-t-elle ajouté. 

En plus de sa carrière de club au Canada, elle a joué pour le Collège John Abbott et l’Université Concordia et a ensuite été entraîneure dans ces deux écoles. Elle a déménagé en Italie et a continué à jouer jusqu’en 2004-2005, avec le CF San Gaetano (1997 à 2000) et finalement avec l’ACF Crespano (2002 à 2005), concluant sa carrière comme joueuse-entraîneure. 

Maintenant de retour au Canada, Caron continue de suivre les équipes nationales de Canada Soccer et le legs que ses coéquipières et elles ont bâti, de la première équipe nationale féminine en 1986 à la première Coupe du Monde Féminine de la FIFA du programme en 1995. Le programme s’est ensuite qualifié six fois de suite pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, de 1999 à 2019 et a remporté deux médailles de bronze d’affilée aux Jeux olympiques. 

« On s’est vraiment développé comme équipe et on a été capables de prouver qu’on peut jouer sur la scène internationale, a mentionné Caron. J’avais bon espoir que mes coéquipières continuent de faire rouler le ballon et poussent le sport encore plus loin. » 

Alors que l’équipe nationale féminine actuelle se rendra aux Jeux olympiques de Tokyo, elle sait qu’elles sont assez bonnes pour remporter une autre médaille.  « Aux femmes phénoménales qui représenteront bientôt le Canada aux prochains Jeux olympiques au Japon, je vous souhaite la meilleure des chances. Continuez d’inspirer toutes les jeunes joueuses à travers le pays. Vous nous rendez fiers. Visez l’or! »

Calendrier et résultats

Consultez la page Calendrier et résultats de Canada Soccer où vous pouvez trouver les horaires des matchs à venir et les résultats antérieurs menant aux faits saillants, aux photos, aux données des matchs et plus encore.