Un match nul en Amérique centrale contribue à bâtir la force mentale de l’équipe nationale masculine

Le Canada obtient un match nul sans but contre le Panama en Amérique centrale

Lors des qualifications de la Coupe du Monde, obtenir un point à l’étranger est généralement vu comme positif, peu importe les circonstances.

Donc le match nul sans but obtenu par l’équipe nationale masculine contre le Panama en Amérique centrale offre, malgré la performance du Canada, un peu d’optimisme.

Mentalement, un résultat comme celui de mardi soir aide l’équipe canadienne à bâtir un peu plus de confiance. Une confiance que l’équipe est capable d’obtenir un résultat dans des conditions les plus difficiles et quand ça compte.

COMMENTAIRES D’APRÈS-MATCH
Karl Ouimette (en français)
Julian de Guzman (en anglais)
Benito Floro (en anglais)

« Il était assez évident que nous étions un peu lents en première demie. Nous n’étions pas très bien organisés. C’était davantage quelque chose de mental qui a affecté notre jeu. À la mi-temps, nous l’avons rectifiée », a déclaré le capitaine Julian de Guzman. « Nous avons commencé la seconde demie de meilleure façon et je crois que notre performance sur le ballon et à la défensive l’a démontré. De conclure ce camp avec un point est un bon résultat, mais il est évident qu’il y a des choses sur lesquelles nous devons travailler. »

Les joueurs et le personnel d’entraîneur étaient conscients que la performance de la première demie n’était pas à la hauteur de leurs standards, mais grâce à des ajustements tactiques faits lors de la mi-temps, il était évident que le Canada avait trouvé quelque chose qui lui a permis d’être plus offensif et de mettre plus de pression sur leur hôte.

Ça fait longtemps que le Canada a obtenu un résultat en Amérique centrale, donc une soirée où le Canada a dû batailler pendant 90 minutes est une petite victoire. Avec beaucoup de travail et de développement encore à venir, la perception croissante qu’il est possible d’obtenir un résultat en Amérique centrale est un début.

« Panama a développé un fort pressing qui est difficile à contrecarrer et c’est la raison de notre mauvaise performance en première demie. En seconde demie, nous avons commencé à mieux nous positionner et notre jeu s’est amélioré, » a déclaré l’entraîneur-chef Benito Floro. « Je considère que nous avons franchi une nouvelle étape, car au moins notre pressing était très bon. »

LIRE LE COMPTE RENDU DU MATCH: Canada MNT 0:0 Panama

 

Balado Canada Soccer Nation

Le balado Canada Soccer Nation (en anglais) est animé par Jason deVos et présente des invités du soccer canadien qui discutent d'une vaste gamme de sujets, comme le soccer de base, la formation des entraîneurs et le développement des clubs. Voyez les épisodes disponibles maintenant!