On attend une mer de rouge pour un match de rêve à Montréal

Le message est puissant et clair). Un jour après l’annonce de la date et du lieu du premier match à domicile de l’équipe nationale canadienne masculine senior dans le cadre du tournoi qualificatif de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010, il est demandé aux Canadiens de tous les coins du pays de soutenir leur équipe nationale. Avec une augmentation, sans précédent, de la popularité du soccer au Canada, Montréal aura l’opportunité de soutenir l’équipe canadienne masculine senior dans le cadre de sa participation au plus important tournoi du monde. Ce premier match de l’équipe de Dale Mitchell aura lieu, le 20 juin prochain, au Stade Saputo de Montréal, au Québec.



Selon l’entraîneur-chef de l’équipe nationale canadienne masculine senior, Dale Mitchell : « Le soutien des fans est un des éléments déterminants au cours de ce parcours de qualification. Je dois avouer que je suis un peu jaloux de ce qui s’est passé au cours de l’an dernier au Canada. (Au cours du premier match du FC Toronto), il y avait une mer de rouge dans les gradins, et tout le monde encourageait les joueurs. Je peux vous dire, en tant qu’ancien joueur de soccer, que ça donnerait un vrai tonus à l’équipe. »

Le message est puissant et clair. Un jour après l’annonce de la date et du lieu du premier match à domicile de l’équipe nationale canadienne masculine senior dans le cadre du tournoi qualificatif de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010, il est demandé aux Canadiens de tous les coins du pays de soutenir leur équipe nationale. Avec une augmentation, sans précédent, de la popularité du soccer au Canada, Montréal aura l’opportunité de soutenir l’équipe canadienne masculine senior dans le cadre de sa participation au plus important tournoi du monde. Ce premier match de l’équipe de Dale Mitchell aura lieu, le 20 juin prochain, au Stade Saputo de Montréal, au Québec.



Selon l’entraîneur-chef de l’équipe nationale canadienne masculine senior, Dale Mitchell : « Le soutien des fans est un des éléments déterminants au cours de ce parcours de qualification. Je dois avouer que je suis un peu jaloux de ce qui s’est passé au cours de l’an dernier au Canada. (Au cours du premier match du FC Toronto), il y avait une mer de rouge dans les gradins, et tout le monde encourageait les joueurs. Je peux vous dire, en tant qu’ancien joueur de soccer, que ça donnerait un vrai tonus à l’équipe. »



Le Canada débute son tournoi qualificatif de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010, face à Saint-Vincent et les Grenadines, le 15 juin prochain, à Kingstown, à Saint Vincent. Ensuite, la sélection rentre au Canada pour disputer le deuxième match de la série cinq jours plus tard. Ce sera la première fois que la ville de Montréal accueille un match qualificatif de la Coupe du Monde de la FIFA.



Ce match à Montréal est beaucoup plus important qu’un simple match international opposant deux équipes. C’est vrai, le Canada est un plus grand pays de soccer que Saint-Vincent et les Grenadines, mais dans le cadre des matchs qualificatifs de la Coupe du Monde de la FIFA, tout peut arriver. C’est la magie du plus important tournoi de football de la planète. Lorsque l’arbitre siffle le coup d’envoi, tout dépend des 22 joueurs sur le terrain de jeu et de la qualité de leur performance ce jour-là.



Au début, il y avait en compétition 35 pays de la région de la CONCACAF pour trois ou quatre billets pour le tournoi de 2010 en Afrique du Sud. Onze pays se sont fait éliminer dès la première phase de la compétition en février et mars. Les 24 pays qui restent doivent désormais participer à douze différentes séries de matchs aller-retour au mois de juin. Le Canada, l’un des 13 pays à recevoir un laissez-passer pour accéder directement à la deuxième phase, doit y affronter Saint-Vincent et les Grenadines.



« Nos joueurs sont très impatients de pouvoir jouer au Canada devant nos partisans, continue Mitchell. Cela peut nous donner un grand avantage. »



Évoluant dans un Stade Saputo de Montréal archicomble, l’équipe nationale canadienne masculine senior espère y trouver le soutien dont elle aura besoin pour progresser vers la troisième phase du tournoi qualificatif, qui se déroulera d’août à novembre. À ce stade du tournoi, les 12 équipes qui seront encore en lice seront réparties en trois groupes prédéterminés. Si le Canada se qualifie, il participera à une série de matchs de barrage aller-retour face au vainqueur des séries opposant le Mexique au Belize, la Jamaïque aux Bahamas, et le Honduras au Porto Rico. Dans chacun de ces trois groupes de quatre équipes, deux pays seront qualifiés pour le prochain tour et deux pays seront donc éliminés.



Le quatrième et dernier tour aura lieu en 2009. À ce stade, six équipes participeront à un mini-championnat, suivant le format d’un tournoi à la ronde, de trois matchs aller et trois matchs retour. Les trois meilleurs pays de la CONCACAF obtiendront un billet automatique pour la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010, alors que le pays qui terminera à la 4e place devra disputer une nouvelle série de matchs aller-retour face à l’équipe sud-américaine qui terminera à la 5e place du tournoi qualificatif de la région de la CONMEBOL.



Sur la route de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010, le premier arrêt du Canada est à Montréal. Dans le nouveau Stade Saputo, les joueurs auront besoin du soutien d’un stade plein et acquis à sa cause.

Balado Canada Soccer Nation

Le balado Canada Soccer Nation (en anglais) est animé par Jason deVos et présente des invités du soccer canadien qui discutent d'une vaste gamme de sujets, comme le soccer de base, la formation des entraîneurs et le développement des clubs. Voyez les épisodes disponibles maintenant!