Nakajima-Farran tranche le débat aux tirs en faveur du Toronto FC

Après une absence d’une année, le Toronto FC est de retour en finale du Championnat canadien Amway après avoir disposé des Whitecaps de Vancouver 5-3 sur penalty après un verdict nul de 3-3 au total des buts de leur série demi-finale, en vertu d’une victoire de 2:1 des Whitecaps devant leurs partisans mercredi soir à BC Place.

Après une absence d’une année, le Toronto FC est de retour en finale du Championnat canadien Amway après avoir disposé des Whitecaps de Vancouver 5-3 sur penalty après un verdict nul de 3-3 au total des buts de leur série demi-finale, en vertu d’une victoire de 2:1 des Whitecaps devant leurs partisans mercredi soir à BC Place.

Les visiteurs ont été parfaits lors de la séance de tirs, alors que Bradley Orr, Luke Moore, Dwayne DeRosario, Michael Bradley et Issey Nakajima-Farran ont tour à tour déjoué l’international espoir canadien Marco Carducci des Whitecaps. Son vis-à-vis Joe Bendik a stoppé le deuxième tireur des locaux, Kekuta Manneh, alors que Matias Laba, Sebastian Fernandez et Russell Teibert ont marqué dans une cause perdante.

Les Caps et les Reds écrivent ainsi une page de la jeune histoire du Championnat canadien Amway en ayant recours aux tirs pour la première fois depuis l’adoption du format actuel du tournoi.

Vaincus 2-1 à Toronto la semaine dernière, les Whitecaps ont remporté le match retour par la même marque à la maison, forçant la tenue d’une prolongation de 30 minutes. Chaque équipe a eu de belles occasions de rompre l’égalité, mais les gardiens Carducci et Bendik ont été intraitables.

Les visiteurs n’ont pas perdu de temps pour s’imposer en marquant un premier but à la quatrième minute. Le capitaine Michael Bradley a d’abord lobé un ballon dans la surface de réparation tout juste de l’extérieur du rond central. Carducci est sorti de sa ligne pour défier Nick Hagglund, mais il n’a pas su retenir le ballon qui a bondi derrière lui pour frapper la transversale pour retomber sur la ligne de but. C’est alors que l’international canadien Doneil Henry a chargé le ballon pour le loger dans les cordages et faire 1-0.

Huit minutes plus tard, Henry est venu nuire au tir à bout portant de Kekutah Manneh dans la surface torontoise, suite à un magnifique un-deux entre l’attaquant des Whitecaps et son coéquipier Pedro Morales pour créer l’occasion. Le tir a été dévié hors cadre par le tacle de Henry. Les Caps ont à nouveau frappé à la porte une minute plus tard sur un tir puissant d’Erik Hurtado de l’extérieur de la surface dans l’axe, un ballon qui a été capté par Bendik.

Le jeune gardien canadien Marco Carducci s’est illustré à la 31e minute quand il a effectué une superbe parade à sa droite pour stopper un coup franc cadré de classe mondiale de Bradley sur environ 25 mètres. Sur le coup de pied de coin qui a suivi, Hagglund a redirigé la frappe de Bradley à la droite de Carducci, mais Morales se tenait sur la ligne de but et il a repoussé le ballon d’un coup de tête.

Erik Hurtado a créé l’égalité à la 43e minute sur un superbe tir de Hurtado en pleine course sur la droite après avoir reçu une passe lobée de Morales derrière la défensive. Ce Morales est venu donner les devants et créer une égalité parfaite dans la série aller-retour, trois buts partout et un but chacun en déplacement à la 86e minute, convertissant un penalty accordé par l’arbitre après une faute commise contre les Caps par le Canadien Doneil Henry du Toronto FC dans sa surface de réparation.

Les Whitecaps semblaient résolus à ne pas avoir recours à la prolongation dans les minutes qui ont suivi, mais le gardien Joe Bendik s’est illustré à plus d’une reprise, résistant aux assauts d’Omar Salgado, Kekuta Manneh et de Pedro Morales.

Chez les Reds, l’entraîneur Ryan Nelsen est revenu avec Joe Bendik pour démarrer la rencontre devant le filet comme pour le match aller, derrière les défenseurs Doneil Henry et Bradley Orr dans l’axe avec Ashtone Morgan sur la gauche et Nick Hagglund sur la droite. En milieu de terrain de gauche à droite, on retrouvait Jonathan Osorio, Kyle Bekker, Michael Bradley et Issey Nakajima-Farran, puis Gilberto et Luke Moore à l’attaque.

Daniel Lovitz a fait son entrée dans le match à la 64e minute à la place de Bekker, Mark Bloom a remplacé Morgan à la 79e minute et Gilberto a été remplacé par Dwayne DeRosario à la 83e minute.

Chez les Whitecaps, l’entraîneur Carl Robinson a envoyé le gardien Marco Carducci, encore une fois derrière une formation en 4-2-3-1 avec Carlyle Mitchell et Johnny Leveron dans l’axe, puis Nigel Reo-Coker et Christian Dean sur les flancs. Rusell Teibert, Bryce Alderson ont démarré en milieu de terrain derrière Nicolas Mezquida, Pedro Morales et Kekutah Manneh avec Erik Hurtado en pointe.

Une première substitution a été effectuée à la 67e minute quand Matias Laba a relevé Alderson. Quatre minutes plus tard, c’est Omar Salgado qui a fait son entrée dans le match à la place de Mezquida, puis à la 82e minute, Sebastien Fernandez a remplacé Dean.

Quatre fois champions canadiens depuis l’adoption du format actuel en 2008, le Toronto FC retourne en finale après une année d’absence. Il retrouvera ses grands rivaux de l’Impact de Montréal pour la première fois depuis la première édition qui était en fait le dernier match d’un tournoi à la ronde remporté par le club montréalais. Montréal a accédé à la finale grâce à une victoire au total des buts de 5-4 sur le FC Edmonton dans l’autre demi-finale.

Rappelons que la finale sera aussi disputée en format aller-retour au total des buts, le 28 mai à Toronto et le 4 juin à Montréal. Le gagnant de ce duel représentera le Canada à l’édition 2014-2015 de la Ligue des Champions de la CONCACAF.

Rapport de match: Vancouver Whitecaps FC 2 (3) : 1 (5) Toronto FC (agg 3-3)

Lignes directrices pour un retour au soccer

Canada Soccer décrit les lignes directrices pour un retour au soccer. Les lignes directrices pour un retour au soccer fournissent aux organisations membres un processus en cinq étapes, incluant une liste de questions pondérées appelée outil d'évaluation du retour au soccer.