Le Temple de la renommée de Canada Soccer rend hommage aux premières joueuses légendaires de l’équipe nationale féminine

Les joueuses intronisées sont Sue Brand, Annie Caron, Carla Chin Baker, Janet Lemieux, Luce Mongrain, Suzanne Muir, Cathy Ross et Sue Simon

Canada Soccer a rendu hommage à huit joueuses légendaires de la première époque de l’équipe nationale féminine en les intronisant au Temple de la renommée de Canada Soccer. Alors qu’on souligne le 35e anniversaire de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer, les huit légendes représentent l’emblématique première décennie de football international féminin, à partir du moment où les premières sélections ont commencé à jouer en 1986, jusqu’à la première participation du Canada à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, Suède 1995.

Le groupe des joueuses intronisées en 2021 est composé de Sue Brand, Annie Caron, Carla Chin Baker, Janet Lemieux, Luce Mongrain, Suzanne Muir, Cathy Ross et Sue Simon. Collectivement, elles ont remporté 18 titres nationaux de 1982 à 1995, huit médailles d’argent de la Concacaf dans le cadre de tournois disputés de 1991 et 1994, ainsi que le Championnat féminin de la Concacaf en 1998. Cinq d’entre elles ont fait partie de la formation originale de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer en 1986 et six d’entre elles ont participé au Tournoi invitation féminin de la FIFA en 1988 ou à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, Suède 1995.

L’hommage aux huit légendes se fera dans le cadre d’un événement vidéo spécial le 6 mai 2021 sur les chaînes numériques de Canada Soccer. L’hommage se poursuivra avec des rubriques hebdomadaires sur les joueuses en mai et juin à l’approche de la fête du Canada 2021, qui marquera le fait qu’il s’est passé 35 ans depuis le premier camp de l’équipe nationale féminine à Winnipeg en 1986. Ensuite, on tournera les projecteurs du côté de l’héritage laissé par le programme dans le cadre du Mois de l’histoire des femmes en octobre.

« Canada Soccer félicite ce groupe d’athlètes de première classe qui ont été honorées par le Temple de la renommée de Canada Soccer pour l’influence remarquable qu’elles ont eu autant au niveau national qu’international, a déclaré le Dr Nick Bontis, président de Canada Soccer. Ce groupe comprend certaines des pionnières et des championnes du soccer féminin de nos premiers championnats nationaux et de notre première équipe nationale féminine, ainsi que du Tournoi invitation féminin de la FIFA en 1988, du premier Championnat féminin de la Concacaf en 1991 et de notre première participation à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA en 1995. »

Canada Soccer a été un pionnier et un chef de file du soccer féminin au cours des 40 dernières années, ayant notamment mis sur pied ses premiers championnats nationaux en 1982, assuré l’inauguration de l’équipe nationale féminine en 1986 et organisé deux Championnats féminins de la Concacaf d’affilée, en 1994 et 1998. Depuis, le Canada a été l’hôte de l’édition inaugurale du Championnat du monde féminin U-19 de la FIFA en 2002, de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Canada 2014, et de l’édition record de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, Canada 2015. Dans le cadre de l’héritage laissé par Canada 2015, Canada Soccer a contribué à la fondation de la National Women’s Soccer League en 2013 et a mis sur pied les Centres EXCEL régionaux et Super EXCEL d’un océan à l’autre au Canada, alors que plus de 500 jeunes joueuses ont déjà participé à ce programme depuis 2013.

Le Canada est un des neuf pays qui s’est qualifié pour chacune des sept dernières éditions de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ depuis 1995 et est seulement une des cinq nations qui s’est qualifiée pour les quatre dernières éditions du Tournoi Olympique de Football féminin, soit depuis 2008. Le Canada est aussi le seul pays au monde à avoir atteint le podium au football féminin autant à Londres 2012 qu’à Rio 2016. 

Tout a commencé le 1er juillet 1986 quand le premier camp d’entraînement de l’équipe nationale féminine s’est mis en branle à Winnipeg, suivi des deux premiers matchs internationaux ‘A’ du Canada une semaine plus tard, contre les États-Unis à Blaine, au Minnesota (le Canada a remporté son tout premier match le 9 juillet 1986). Depuis, l’équipe nationale féminine de Canada Soccer a disputé plus de 400 matchs internationaux ‘A’ tandis que le programme national féminin a vu plus de 900 joueuses passer des rangs des équipes nationales juvéniles à celles de l’équipe nationale.

Le Temple de la renommée de Canada Soccer rend hommage aux joueuses qui ont joué au soccer avec excellence au niveau international ainsi qu’en club. Avec ces huit nouvelles sélections en 2021, le Temple de la renommée de Canada Soccer compte maintenant 202 membres honorés: 137 joueurs, 13 entraîneurs/managers, 10 arbitres et 42 bâtisseurs. Dans le cadre d’une priorité qui a été établie par Canada Soccer, les joueurs composent maintenant les deux tiers des membres honorés du Temple de la renommée de Canada Soccer.

Le groupe spécial de 2021 fait aussi partie intégrante de la priorité que s’est donné le Temple de la renommée de Canada Soccer afin d’établir l’équité dans la catégorie des joueurs canadiens de l’ère moderne entre les programmes des équipes nationales masculine et féminine. Depuis que la première Coupe du Monde Féminine de la FIFA a été disputée en 1991, le football au plus haut niveau a offert le même nombre de postes de titulaires à l’échelle internationale dans l’équipe nationale masculine que dans l’équipe nationale féminine. Selon le même principe en ce qui concerne les joueurs canadiens des années 1990 et après, le Temple de la renommée de Canada Soccer honorera un nombre égal d’athlètes provenant de l’équipe nationale masculine et de l’équipe nationale féminine.

TEMPLE DE LA RENOMMÉE DE CANADA SOCCER
Sue Brand Vriens, arrière canadienne d’Edmonton, Alberta
Cinq fois gagnante du Trophée Jubilee aux Championnats nationaux, Sue Brand Vriens a été la meilleure joueuse du Canada au Tournoi invitation féminin de la FIFA en 1988 et elle a ensuite remporté une médaille d’argent au Championnat féminin de la Concacaf de 1991. Elle a été la seule joueuse à disputer chacune des minutes de jeu du Canada en matchs internationaux du mois de décembre 1987 au mois d’avril 1991.

Annie Caron, milieu de terrain et attaquante canadienne de Dollard-des-Ormeaux, Québec
Gagnante du Trophée Jubilee aux Championnats nationaux, Annie Caron a été une des six joueuses qui ont fait partie de la formation initiale de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer en 1986 qui ont aussi représenté le Canada à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, Suède 1995. Elle se trouvait à égalité au premier rang chez les buteuses du Canada après les six premières saisons du programme national féminin.

Carla Chin Baker, gardienne de but canadienne de Scarborough et d’Aurora, Ontario
Deux fois vice-championne aux Championnats nationaux de Canada Soccer, Carla Chin Baker a été une des six joueuses qui ont fait partie de la formation initiale de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer en 1986 qui ont aussi représenté le Canada à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, Suède 1995. Elle a été la gardienne canadienne qui a eu droit au plus grand nombre de sélections internationales ‘A’ de 1986 à 1997.

Janet Lemieux, libéro canadienne d’Edmonton, Alberta
Quatre fois gagnante du Trophée Jubilee aux Championnats nationaux, Janet Lemieux a fait partie de la formation initiale de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer en 1986. Elle a disputé chacune des minutes de jeu à l’échelle internationale en 1986 et 1987, jusqu’à ce qu’elle subisse une blessure qui a mis fin à sa carrière à l’occasion du premier tournoi international disputé à l’étranger par le Canada, à Taïwan.

Luce Mongrain, arrière centrale canadienne de Trois-Rivières, Québec
Médaillée de bronze aux Championnats nationaux de Canada Soccer en 1998, Luce Mongrain a été, à l’âge de 16 ans, la plus jeune joueuse internationale de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer en 1987. Elle a remporté deux médailles d’argent aux Championnats de la Concacaf et elle s’est alignée avec le Canada à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, Suède 1995.

Suzanne Muir, arrière canadienne de Dartmouth, Nouvelle-Écosse
Gagnante du Trophée Jubilee aux Championnats nationaux, Suzanne Muir a été une des sept joueuses canadiennes qui ont disputé Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, Suède 1995 et la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, USA 1999. Première joueuse de la Nouvelle-Écosse à être intronisée au Temple de la renommée de Canada Soccer, elle a aidé le Canada à remporter le Championnat féminin de la Concacaf en 1998.

Cathy Ross, arrière centrale canadienne de Coquitlam, Colombie-Britannique
Gagnante du Trophée Jubilee aux Championnats nationaux, Cathy Ross a été une des six joueuses qui ont fait partie de la formation initiale de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer en 1986 qui ont aussi représenté le Canada à la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, Suède 1995. Elle a été la seule joueuse à disputer tous les matchs internationaux ‘A’ de l’équipe nationale féminine de 1986 à 1991.

Sue Simon, gardienne de but canadienne d’Edmonton, Alberta
Six fois gagnante du Trophée Jubilee aux Championnats nationaux, un sommet à égalité, Sue Simon a été la première gardienne de but partante de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer en 1986, ayant été notamment déclarée joueuse la plus utile à son équipe à l’occasion de la première victoire internationale du Canada, contre les États-Unis. Elle a autrefois été détentrice du record de Canada Soccer pour le nombre de blanchissages en carrière aux Championnats nationaux.

Lignes directrices pour un retour au soccer

Canada Soccer décrit les lignes directrices pour un retour au soccer. Les lignes directrices pour un retour au soccer fournissent aux organisations membres un processus en cinq étapes, incluant une liste de questions pondérées appelée outil d'évaluation du retour au soccer.