Le jeune Jay Chapman marque son premier but dans la MLS et continue de progresser

Jay Chapman

Jay Chapman commence à faire sa marque.

Né à Brampton, en Ontario, le milieu de terrain de 23 ans a grandi en admirant les piliers de l’Équipe nationale masculine de Canada Soccer tels que Dwayne De Rosario et Julian De Guzman. Déjà vainqueur deux fois aux Championnats canadiens, il a toujours aspiré à devenir un joueur de premier plan à sa position.

« Plus jeune, comme pour la plupart des enfants, marquer des buts est ce qui me plaisait le plus, mais j’ai toujours cherché à m’impliquer dans le jeu et à toucher au ballon régulièrement », a déclaré Chapman, qui s’aligne avec le Toronto FC comme De Rosario et de Guzman l’ont fait avant lui. « Très vite, avant même de rejoindre l’Académie du TFC, m’adapter au rôle de milieu de terrain m’est venu tout naturellement. »

Ce qui ne veut pas nécessairement dire que Chapman fuit les occasions de marquer lorsque celles-ci se présentent. En fait, le milieu de terrain a eu droit à quelques « premières » en qualité de buteur cette année, alors qu’il a inscrit son premier but en compétition internationale avec l’Équipe nationale masculine le 22 janvier 2017, puis son premier filet dans la MLS six mois plus tard exactement, soit le 22 juillet.

Chapman attribue la progression qu’il affiche cette année à ses séjours avec les Spartans de Michigan State et le K-W United (à Kitchener-Waterloo, en Ontario), qui ont précédé son arrivée en MLS avec le Toronto FC, sans doute la meilleure équipe de la ligue en 2017.

« Jouer pour K-W United m’a vraiment permis de me faire un nom dans le monde du soccer nord-américain », a noté Chapman. « Mon temps passé à Michigan State a également eu un impact énorme. Même si j’avais commencé à l’Académie du TFC et qu’on a évoqué la possibilité que je signe un contrat avec le club en tant que jeune joueur, je n’étais probablement pas prêt, alors mon passage à Michigan State m’a vraiment aidé. »

« Ça m’a permis de grandir sur le terrain comme en dehors. Je suis devenu plus fort mentalement et je me suis fait beaucoup d’amis, tout en travaillant sous les ordres d’entraîneurs formidables. J’ai alors compris bien des choses en tant que joueur de soccer. »

Chapman obtient maintenant sa part de départs avec le Toronto FC, cette saison, aux côtés des milieux de terrain d’expérience Michael Bradley et Victor Vazquez. Le jeune Chapman cherche sans cesse à être à la hauteur de leurs standards, sur le terrain comme en dehors.

« Michael et Victor sont des joueurs de classe mondiale. Quand tu es un jeune joueur comme moi, chaque occasion d’aller sur le terrain avec eux est une opportunité d’apprendre comment ils réagissent dans différentes situations de match. Un des aspects où ils m’ont le plus aidé, est ma préparation en dehors du terrain. Le fait aussi que je puisse regarder jouer Victor, un joueur qui joue à une position similaire à la mienne – les moments où il choisit de faire une passe, les moments où il décide d’attaquer ou de se replier –, je pense avoir été capable de m’adapter et d’apprendre. »

Chapman n’avait que 16 ans quand il s’est retrouvé avec le programme des Équipes nationales juniors de Canada Soccer. En l’espace de 11 projets des catégories d’âge U-17 à U-23, il a eu droit à 109 jours d’encadrement au sein du programme avant d’obtenir une première sélection avec l’Équipe nationale masculine en janvier 2017. Ses débuts ont été parfaits à l’occasion de ce match international du 22 janvier, alors qu’il a trouvé le fond du filet lors d’un gain de 4-2 obtenu à l’étranger contre l’équipe hôte des Bermudes.

Chapman espère disputer d’autres matchs avec l’Équipe nationale masculine. Il compte faire preuve de constance sur le terrain d’ici la fin de l’année afin d’inciter l’entraîneur-chef Octavio Zambrano à le sélectionner de nouveau.

« Jonathan (Osorio) a été mon coéquipier ces trois dernières années et j’ai grandi en jouant avec des joueurs comme (Kwame) Awuah, Richie (Laryea) et (Kianz) Froeze. Nous sommes tous des jeunes joueurs qui sont affamés et qui veulent aider à mettre le Canada sur la carte au soccer. »

L’influence et le soutien des partisans de soccer du Canada représentent un élément-clé dans les succès de tout programme. Chapman a déjà droit au soutien du 12e joueur à BMO Field et il espère qu’il y aura une atmosphère semblable à chaque fois que le Canada disputera des matchs internationaux à domicile devant les siens.

« Nous ne pouvons le faire tout seul. Nous avons le talent qu’il faut avec cette nouvelle génération menée par des joueurs comme Alphonso Davies, mais plus il y aura des partisans aux matchs de l’Équipe nationale, plus ça nous aidera à progresser. »

LE CANADA À TORONTO LE 2 SEPTEMBRE
À la suite de la Gold Cup de la CONCACAF 2017, l’Équipe nationale masculine de Canada Soccer sera de retour à Toronto pour y affronter de nouveau la Jamaïque, rival de la CONCACAF, le samedi 2 septembre. Les billets pour ce match amical international masculin sont disponibles pour aussi peu que 20 $ (plus les frais applicables) et on peut les acheter en ligne à Ticketmaster.ca, par téléphone à 1.855.985.5000, ou en personne à la billetterie de BMO Field. Étant donné que le match aura lieu pendant l’Exposition nationale canadienne, tous les billets comprennent l’admission gratuite au site la journée du match. Le match du 2 septembre commencera à 19h00 HE et tous les détails ayant trait aux billets se trouvent sur www.canadasoccer.com/tickets.

 

Mots par Colin Benjamin | Photos par Martin Bazyl


20170627_Trophy_byBazyl34

Balado Canada Soccer Nation

Le balado Canada Soccer Nation (en anglais) est animé par Jason deVos et présente des invités du soccer canadien qui discutent d'une vaste gamme de sujets, comme le soccer de base, la formation des entraîneurs et le développement des clubs. Voyez les épisodes disponibles maintenant!