Le Canada signe un gain impressionnant de 2-0 contre le Costa Rica et passe en demi-finale de la Gold Cup de la Concacaf

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer y est allée d’une solide performance collective qui lui a permis de vaincre le Costa Rica 2:0 en quarts de […]

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer y est allée d’une solide performance collective qui lui a permis de vaincre le Costa Rica 2:0 en quarts de finale de la Gold Cup de la Concacaf 2021. Grâce à cette victoire, le Canada obtient le droit d’affronter le Mexique en demi-finales, le 29 juillet au NRG Stadium de Houston, au Texas. Junior Hoilett (18e) et Stephen Eustáquio (69e) ont inscrit les buts du Canada, qui se qualifie pour la demi-finale de cette compétition pour la première fois depuis 2007.

L’entraîneur-chef John Herdman a enregistré la 21e victoire de sa carrière à la barre de l’équipe nationale masculine, ce qui lui permet de rejoindre Dale Mitchell au sommet des victoires à vie obtenues par un entraîneur-chef dans l’histoire de l’équipe nationale masculine. Hoilett est devenu le premier Canadien à marquer dans deux quarts de finale de la Gold Cup de la Concacaf (2017, 2021) tandis qu’Eustáquio a rejoint Carlo Corazzin (2000), Jonathan David et Lucas Cavallini (2019) au rang des joueurs de l’équipe nationale masculine qui ont trouvé le fond du filet dans trois matchs différents au cours d’une même édition de la Gold Cup de la Concacaf. 

« Je pense que nous méritions de remporter chacun des quatre matchs que nous avons disputés jusqu’ici. Nous avons bien géré l’affrontement contre le Costa Rica, c’était important pour cette équipe de montrer qu’elle était alerte tactiquement, et il y avait aussi cette entraide que vous avez vue et qui a nous a permis d’appliquer de la pression sur le Costa Rica pendant 70 minutes, a déclaré l’entraîneur-chef John Herdman. Il faut y aller pas à pas, c’est ça le mot d’ordre. Nous y sommes allés un match à la fois. Nous gardons les pieds sur terre, nous portons notre attention sur un match à la fois et maintenant, nous allons nous préparer pour la prochaine étape du tournoi, c’est-à-dire la demi-finale. Je suis fier des gars ce soir, c’est là un grand pas que nous avons franchi. »

Tous les matchs du Canada au tournoi de la Gold Cup de la Concacaf 2021 sont webdiffusés en direct au Canada sur OneSoccer et les partisans profiteront d’une couverture accrue sur les comptes de médias sociaux de Canada Soccer sur Twitter, Instagram, Facebook et YouTube mettant en vedette le mot-clic #CANMNT.

Le Canada a appliqué de la pression sur le Costa Rica dès le départ. À l’aide de passes vives et d’un engagement défensif affiché par tous les joueurs de la formation, le Canada a eu la majorité de la possession du ballon au cours des 15 premières minutes de jeu. Le tacle bien synchronisé d’Eustáquio à la huitième minute de jeu a permis de mettre fin à une longue séquence de passes des Costaricains, et Lucas Cavallini est revenu complètement derrière pour participer à l’effort défensif des Canadiens quelques secondes plus tard. À la 18e, Eustáquio a repéré l’espace qu’il y avait entre deux adversaires et il a dirigé le ballon vers Hoilett, qui a été en mesure de bien réussir sa réception de balle, de ramener le ballon vers le sol et y aller d’une frappe en demi-volée qu’il a placée au-dessus de la tête d’Esteban Alvarado. 

Quelques minutes plus tard, le défenseur central canadien Steven Vitória est passé à l’attaque dans la 22e et son tir pris au vol à la suite d’un bond du ballon est passé tout juste au-dessus d’Alvarado. Vitória a écopé de son deuxième carton jaune du tournoi quelques courtes minutes plus tard et il ratera les demi-finales, tout comme Cavallini, dont le carton jaune à la 39e s’est là aussi avéré son deuxième du tournoi. Mark-Anthony Kaye est venu près de porter le score à 2:0 juste avant la pause de la mi-temps en y allant d’une tentative en tournoyant, dirigeant alors le ballon tout juste au-dessus de la transversale. 

Après avoir vu le Costa Rica envoyer quatre substituts dans la mêlée en vue du début de la deuxième mi-temps, le Canada a recommencé à appliquer une forte pression sur l’adversaire. La passe de Hoilett à Cavallini, qui a permis à Tajon Buchanan de foncer au filet, a été à l’image des nombreuses passes vives et nettes que les Canadiens ont effectuées pour empêcher le Costa Rica de prendre le dessus. Le gardien de but du Canada, Maxime Crépeau, a fait l’arrêt du bout des doigts sur un coup franc à la 54e, son meilleur moment du match. Peu après,  Buchanan a continué de montrer à quel point il est dangereux balle au pied, créant ses propres ouvertures et obtenant un coup de pied de coin au profit de son équipe après qu’Alvarado eut fait l’arrêt. 

Eustáquio, le joueur du match, a connu une longue séquence à la 57e où il a maintes fois orchestré le jeu en milieu de terrain, multipliant les passes à une touche pour permettre à des coéquipiers de filer au but, puis il est venu près de marquer à son tour à la 68e quand son tir a raté le cadre de peu. À la 69e, Eustáquio a vu le ballon lui revenir sur une déviation grâce à la pression appliquée par Hoilett, qui a forcé les Costaricains à mal dégager le ballon, et il a décoché un tir qui a battu Alvarado pour un score de 2:0. Après avoir effectué d’autres substitutions durant la deuxième demie, le Costa Rica a mis un peu de pression sur le Canada, mais les Canadiens sont restés bien organisés défensivement. 

Le Canada a fini par reprendre le dessus offensivement et Buchanan a continué de déranger l’adversaire, amenant notamment le ballon jusqu’à la ligne de but à la 81e pour ensuite travailler dans le but de remettre le ballon en retrait dans l’embouchure du filet, mais Alvarado s’est interposé. Buchanan a ensuite réussi une passe en profondeur à Cavallini, mais le tir de ce dernier à la 84e a été mal cadré. Crépeau est sorti pour venir dégager le ballon dans une situation difficile à la 87e et il a été en mesure d’en reprendre le contrôle sur le rebond. Le Canada a failli marquer un troisième but dans les arrêts de jeu de la deuxième demie, quand les substituts Theo Corbeanu et Tesho Akindele ont uni leurs efforts pour permettre à ce dernier de tirer, mais Alvarado a étiré la jambe pour faire dévier du bout de l’orteil le ballon au-dessus de la barre. 

« Nous avons joué aujourd’hui comme si c’était une finale, a souligné Stephen Eustáquio. Nous sommes une confrérie. Nous avons montré aujourd’hui ce que le Canada a dans le ventre, et nous allons le montrer dans le prochain match (contre le Mexique). »

La formation de départ du Canada était composée du gardien Maxime Crépeau, avec Alistair Johnston au poste d’arrière droit, Steven Vitória et Kamal Miller dans l’axe et Richie Laryea au poste d’arrière gauche. Tajon Buchanan, Stephen Eustáquio, Mark-Anthony Kaye, Jonathan Osorio, Junior Hoilett et Lucas Cavallini du milieu de terrain vers l’attaque. Herdman a remplacé Hoilett et Kaye par Tesho Akindele et Samuel Piette (70e minute), Cavallini par Doneil Henry (84e), Osorio par Liam Fraser (85e) et Buchanan par Theo Corbeanu (88e).

En 30 ans d’histoire de la Gold Cup de la Concacaf, c’était la deuxième fois seulement cette année que le Canada amorçait le tournoi avec des victoires consécutives en phase de groupes, la première fois que le Canada se qualifiait pour la phase éliminatoire avec un match à disputer et la première fois que le Canada se qualifiait pour la phase éliminatoire pour un troisième tournoi d’affilée de la Gold Cup de la Concacaf (2017, 2019 et 2021). L’édition 2021 s’avère la quatrième fois où le Canada atteint les demi-finales, l’équipe nationale masculine y étant arrivée aussi en 2000, 2002 et 2007.

PROGRAMME DE L’ÉQUIPE NATIONALE MASCULINE DE CANADA SOCCER

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a été couronnée championne de la Concacaf à deux reprises, ayant remporté le Championnat de la Concacaf de 1985 et la Gold Cup de la Concacaf en 2000. Le Canada en sera cette année à sa 15e participation à la Gold Cup de la Concacaf depuis 1991. Outre la première place enregistrée en 2000, le Canada a atteint les demi-finales en 2002 et 2007. Au cours des cinq dernières années, de 2017 à 2021, le Canada fait partie d’un groupe de quatre pays seulement à avoir terminé parmi les six meilleurs des trois principaux tournois de la Concacaf, ayant pris le cinquième en Ligue des Nations A de la Concacaf et sixième dans les présentations de 2017 et 2019 de la Gold Cup de la Concacaf.

Balado Canada Soccer Nation

Le balado Canada Soccer Nation (en anglais) est animé par Jason deVos et présente des invités du soccer canadien qui discutent d'une vaste gamme de sujets, comme le soccer de base, la formation des entraîneurs et le développement des clubs. Voyez les épisodes disponibles maintenant!