Le Canada poursuit ses préparatifs pour Tokyo avec un nul de 0-0 contre le Brésil

L’équipe féminine de Canada Soccer a conclu sa série de deux rencontres internationales amicales préparatoires pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 lundi en signant un […]

L’équipe féminine de Canada Soccer a conclu sa série de deux rencontres internationales amicales préparatoires pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 lundi en signant un verdict nul de 0-0 contre le Brésil au stade Cartagonova de Cartagena en Espagne. Les Canadiennes ont créé de nombreuses occasions de marquer et ont bien défendu contre une formation brésilienne agressive. La gardienne Kailen Sheridan a signé le jeu blanc à son premier match international depuis son retour de blessure.

« Ce fut un effort remarquable des joueuses sur le terrain. Elles ont vraiment tout donné et semblaient plus dangereuses. En ce sens nous avons progressé. Nous n’avons pas marqué, mais je célèbre le jeu blanc aujourd’hui, a déclaré Bev Priestman, entraîneure-chef de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer. À nos trois derniers matchs contre le Brésil, nous avions concédé huit buts alors c’est un pas vers l’avant et nous avons été une équipe difficile à vaincre et je crois que nous les avons ébranlés. »

« Quand la formation est choisie, il faut travailler sur les partenariats et c’est un peu ce qu’on perd au camp où on ne voit pas les joueuses à l’entraînement et dans les matchs. Je crois que nous devons continuer à foncer et à conclure nos occasions, mais cela découle des bons partenariats, de la bonne mentalité et cela viendra », ajoute Priestman.

Ce nul s’inscrit dans les traces d’un autre nul de 0-0 contre la République tchèque vendredi dernier, qui a aussi été disputé à Cartagena en Espagne. En phase préliminaire du Tournoi Olympique de Football Féminin cet été, l’équipe nationale féminine de Canada Soccer affrontera les hôtes japonaises, la Grande-Bretagne et le Chili.

« Chaque fois que nous affrontons le Brésil, c’est une bataille physique. Leur ligne avant est tellement puissante et elles sont bonnes avec le ballon si bien que je suis très fière de notre prestation en défensive, a déclaré la défenseure centrale Shelina Zadorsky. De l’avant vers l’arrière, nous avons mis de la pression, nous avons bien discerné les déclencheurs et globalement, je crois que d’obtenir un jeu blanc contre le Brésil est vraiment positif en route vers les Jeux olympiques. Bev est venue nous rappeler que (la défensive) occupe une grande place dans notre identité et nous voulons garder le cap à ce chapitre puisque c’est ce qui permet de gagner des tournois. Je donne le crédit non seulement à nos arrières et à notre gardienne, mais à tout le monde. Je crois que cette mentalité nous offre un avantage sur de nombreuses équipes et nous devons maintenant simplement utiliser notre flair offensif et loger le ballon au fond des filets. »

Le Canada a commencé à attaquer dès les premières minutes de la rencontre. À la deuxième minute, Deanna Rose a envoyé un centre vers Nichelle Prince qui était en mesure de trouver de l’espace et de diriger un tir. Le ballon a toutefois été capté par la gardienne brésilienne Barbara. À la 10e minute, Quinn a créé une autre occasion pour le Canada en envoyant le ballon vers Prince, mais sa tentative a été stoppée par la défensive brésilienne.

Le Brésil a accru la pression sur le Canada et a créé des occasions tout au long de la première demie, mais la défensive canadienne est restée solide et l’arrière centrale Kadeisha Buchanan réalisant quelques tacles opportuns.

À la 40e minute, Prince a réalisé un centre dangereux dans la surface. Le ballon a rebondi avant de tomber aux pieds de Quinn tout juste à l’extérieur et son tir du pied gauche a facilement été arrêté par la gardienne Barbara. À la 44e minute, Jessie Fleming a dirigé un long tir vers le filet brésilien, forçant Barbara à faire dévier le ballon au-dessus de la barre du bout des doigts.

Le Canada a continué de créer des occasions en deuxième demie. À la 49e minute, Ashley Lawrence a joué un ballon vers Fleming qui a plongé pour diriger le ballon de la tête, mais cette tentative a été arrêtée. Sur le coup de pied de coin qui a suivi, Quinn a envoyé le ballon vers le filet, mais son tir est passé au-dessus de la cage.

À la 77e minute, Buchanan a redirigé un coup franc d’Adriana Leon d’un coup de tête, mais l’a dirigé hors cible. À la 85e minute, Shelina Zadorksy a profité d’une des meilleures occasions de la deuxième demie quand elle a effectué un coup de tête à la suite d’un coup de pied de coin, mais le ballon a frappé le poteau. Jordyn Huitema obtenu une occasion quand le ballon a dévié dans la reprise du jeu arrêt, mais sa demi-volée a dirigé le ballon hors cible.

« Je crois que nous avons offert une performance défensive très solide, il y a quelques espaces à peaufiner et à travailler dans la suite de nos préparatifs pour Tokyo. C’était une solide prestation défensive et nous démontrons que nous sommes coriaces dans cet aspect du jeu, affirme la gardienne Kailen Sheridan. C’était absolument phénoménal de pouvoir retrouver le terrain, a-t-elle ajouté à son premier départ depuis son retour d’une blessure subie à la Coupe SheBelieves en février. Je n’aurais pas cru profiter d’une occasion, mais j’ai un groupe de personnes incroyables qui travaillent avec moi, des médecins, des entraîneurs et des coéquipières. Cette équipe est incroyable et elle m’a offert son soutien pendant tout ce temps, depuis ma blessure jusqu’à ce jour. Je suis très privilégiée de compter sur ces personnes et j’ai eu l’occasion d’avoir cette possibilité de revenir sur le terrain. »

La formation partante du Canada était composée de la gardienne Kailen Sheridan, d’Ashley Lawrence au poste d’arrière droite, Kadeisha Buchanan et Shelina Zadorsky en défensive centrale et Allysha Chapman à gauche. Desiree Scott, Quinn, Jessie Fleming, Nichelle Prince, Christine Sinclair et Deanne Rose occupaient les positions du milieu de terrain vers l’avant. EN deuxième demie, l’entraîneure Bev Priestman a remplacé Prince par Jordyn Huitema (46e minute), Quinn par Julia Grosso (60e), Rose par Adriana Leon (66e) et Sinclair par Evelyne Viens et Fleming par Sophie Schmidt (84e).

MÉDAILLÉES OLYMPIQUES ET CHAMPIONNES DE LA CONCACAF
Le Canada a remporté deux fois la médaille de bronze olympique (2012 et 2016) et est deux fois champion de la Concacaf (1998 et 2010). En tout, le Canada a participé à sept éditions consécutives de la Coupe Féminine du Monde de la FIFA™ (de 1995 à 2019) et à trois éditions consécutives du Tournoi olympique de football féminin (de 2008 à 2016). À Rio 2016, l’équipe nationale féminine de Canada Soccer a été la toute première équipe canadienne de sport collectif à remporter des médailles consécutives à des Jeux olympiques d’été en plus d’un siècle.

Les équipes féminines juvéniles de Canada Soccer ont remporté quatre titres de la Concacaf : le Championnat féminin U-20 de la Concacaf en 2004 et 2008, le Championnat féminin U-17 de la Concacaf en 2010 et le Championnat féminin U-15 de la Concacaf en 2014. Le Canada s’est qualifié à sept éditions de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA (et a remporté une médaille d’argent à Canada 2002) et à six éditions de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA (et a terminé en quatrième position à Uruguay 2018).

Lignes directrices pour un retour au soccer

Canada Soccer décrit les lignes directrices pour un retour au soccer. Les lignes directrices pour un retour au soccer fournissent aux organisations membres un processus en cinq étapes, incluant une liste de questions pondérées appelée outil d'évaluation du retour au soccer.