Le Canada impressionne dans une défaite de 2-1 contre le Mexique en demi-finale de la Gold Cup de la Concacaf

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a offert une prestation incroyable contre le Mexique, champion en titre de la Gold Cup de la Concacaf, s’inclinant 2-1 […]

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a offert une prestation incroyable contre le Mexique, champion en titre de la Gold Cup de la Concacaf, s’inclinant 2-1 en demi-finale du tournoi de la Gold UCp de la Concacaf 2021. Le but de Hector Herrera (90e +9) est venu rompre l’égalité créée par le but égalisateur de deuxième demie de Tajon Buchanan (57e). Orberlin Pineda (45e) avait ouvert la marque sur penalty dans la reprise du temps arrêté, tout juste avant la mi-temps.
 
“Ce fut un tournoi spécial pour ces gars et il y a un lien profond qui s’est tissé parmi ce groupe et ce moment va les preparer pour l’avenir, sur la base de cette fondation, a déclaré John Herdman, entraîneur-chef de l’équipe nationale masculine. IL ay avait une conviction que nous allions tout donner les uns pour les autres et c’est ce qu’ils ont fait. Je suis vraiment très fier d’eux. Nous avons joué sans aucune crainte ce soir. Nous avions un plan de match clair, un esprit combatif et nous avons lutté les uns pour les autres. Quand cela se produit, il y a une étincelle spéciale et je crois que vous avez été témoin de cela ce soir, en plus de cette résilience et ce cran bien canadiens. Plus important encore, nous voulions démontrer que nous pouvons jouer et que nous pouvons rivaliser avec les meilleurs au sein de la Concacaf. »

Après cinq matchs au tournoi de la Gold Cup de la Concacaf, le Canada a signé trois victoires et a subi deux défaites, marquant 11 buts et signant un jeu blanc. Stephen Eustáquio et Cyle Larin (blesse) ont mené la troupe avec trois buts chacun, tandis que Junior Hoilett a été l’auteur de deux buts. Tajon Buchanan, Theo Corbeanu et Jonathan Osorio ont marqué les autres buts du Canada. Eustáquio était seulement le quatrième Canadien à marquer dans trois matchs distincts d’un tournoi de la Gold Cup de la Concacaf.
 
« Le seul message que nous désirions envoyer était pour nos partisans. Nous avons toujours dit que nous devons bâtir la confiance de nos partisans pour remplir nos stades et nous aider à nous rendre au Qatar. Si nous y parvenons, nous allons transformer ce pays pour toujours relativement à notre sport, affirme Herdman. Tant que les partisans sont avec nous et qu’ils vivent avec nous, nous avons besoin ‘eux sur le parcours et c’est ce à quoi ce tournoi servait entre autres choses. Nous voulions dire à ceux qui nous ont suivis pendant des années et qui ont possiblement perdu foi en nous, de nous faire confiance que le temps est arrivé et que nous sommes en route et nous avons besoin de vous. »
 
Parlant de conviction, le Canada en a démontré dès le début de la rencontre. Tajon Buchanan a causé des maux de tête aux Mexicains, au point où il en a perdu une chaussure dans la surface adverse à la quatrième minute. Deux minutes plus tard, Buchana a démontré ses prouettes défensive en tenant tête à un adversaire pour forcer un revirement. Les arrières centraux Kamal Miller and Doneil Henry ont bien défendu et ils ont été en mesure de soulager la pression devant le gardien Maxime Crépeau. La passe de dégagement de Miller à la 12e minute a provoqué une occasion pour Laryea à l’autre bout du terrain.  Quelques minutes plus tard Doneil Henry a réalisé un bloc crucial à la 16e minute dans la surface de but. Le dégagement de Henry vers Junior Hoilett une minute plus tard a créé la meilleure occasion du Canada après 20 minutes de jeu. Hoilett a envoyé le ballon devant vers Tesho Akindele à la 17e minute. Ce dernier a ensuite cédé le ballon à Eustaquio dont le tir est tout juste passé au-dessus de la transversale. Buchanan a changé d’aile à la 25e minute, venant troubler la quiétude des mexicains sur la droite, comme il l’a si bien fait depuis le début du tournoi de la Gold Cup de la Concacaf 2021.
 
À la 26e minute, Jonathan Osorio s’est faufilé derrière la défensive mexicaine près de la ligne de but, gardant le ballon en jeu pour le remettre à Akindele devant le filet. Cependant, son tir a été bloqué et le Mexique a dégagé. Alistair Johnston est rapidement revenu en position dans la surface pour permettre à Crépeau de sortir de son but et effectuer l’arrêt à la 27e minute. Le tacle de Henry dans la surface à la 44e minute a incité l’arbitre Daneon Parchment à consulter la reprise vidéo, puis Pineda s’est présenté au point de penalty pour marquer à la 45e minute (+1) et ainsi donner les devants 1-0 au Mexique avant la mi-temps.
 
Le Canada a appliqué de la pression pour lancer la deuxième demie. Buchanan et Eustaquio ont tour à tour causé des difficultés pour la défensive mexicaine dans les 10 premières minutes de ce deuxième engagement. La meilleure occasion a été celle de Buchanan à la 52e minute après qu’Eustaquio lui a remis le ballon dans la surface. Buchanan a pivoté pour être mis sous pression et le ballon a été dégagé. Buchanan a une fois de plus profité d’une passe sur le flanc gauche, avant de se ramener dans l’axe avec le ballon pour être fauché à la 53e minute, provoquant un coup franc de l’extérieur de la surface. À la 57e minute, Buchanan était inarrêtable, profitant de grands espaces sur le flanc grâce à une longue passe de Kaye. Buchanan a rabattu le ballon au sol, il a foncé vers la surface, bifurqué sur la droite et trouvé le fond du petit filet à l’intérieur du deuxième poteau, hors de la portée du gardien mexicaine Alfredo Talavera. Le Mexique a obtenu un deuxième penalty à la 63e minute quand une faute a été signalée contre Kaye et que la reprise vidéo a conduit l’arbitre à décider que cette faute avait été commise dans la surface canadienne.
 
Max Crépeau a réalisé un important arrêt à la 66e minute, stoppant le penalty tenté par Carlos Salcedo, préservant l’égalité. Le substitut de deuxième demie Theo Corbeanu est passé bien près de trouver le fond du filet mexicain à la 77e minute quand son tir a courbé pour contourner Talavera, mais le ballon est passé hors-cible. Après que le match a été retardé par des chants de nature à enclencher un protocole, sept minutes de jeu additionnel ont été accordées et signalées par le quatrième officiel. Crepeau a été une fois de plus solide à la quatrième minute de la reprise du temps arrêté, réalisant un arrêt sur sa ligne de but sur un ballon redirigé de la tête. Cependant Herrera est venu mettre le point d’exclamation sur ce match à la 90e minute (+9) et priver le Canada d’une première place en finale de la Gold Cup de la Concacaf depuis 2000.
 
« Je crois que nous avons connu une excellente performance dans tous nos matchs. Pour de grandes séquences au cours de ces matchs, nous étions la meilleure équipe sur le terrain et nous sommes très fiers et emballés de ce que l’avenir nous réserve, indique Jonathan Osorio. Avec cette équipe du Mexique, ils savent que nous n’avons plus peur d’eux et qu’on ne craint personne. Nous sommes prêts à passer à l’étape suivante et tous mes frères sont engagés en ce sens. Nous sommes des frères et nous luttons les uns pour les autres. Nous voulons tous écrire l’histoire ensemble et nous l’avons démontré aujourd’hui. »
 
La formation de départ du Canada était composée de Maxime Crépeau devant le filet, Alistair Johnston au poste d’arrière droit, Doneil Henry comme arrière central et Kamal Miller à gauche. Tajon Buchanan, Richie Laryea, Stephen Eustáquio, Mark-Anthony Kaye, Jonathan Osorio, Junior Hoilett et Tesho Akindele occupaient les positions du milieu de terrain vers l’attaque. Herdman a remplacé Akindele par Theo Corbeanu (69e minute) et Kaye par Liam Fraser (78e).
 
PROGRAMME DE L’ÉQUIPE NATIONALE MASCULINE DE CANADA SOCCER
L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a été couronnée championne de la Concacaf à deux reprises, ayant remporté le Championnat de la Concacaf de 1985 et la Gold Cup de la Concacaf en 2000. Le Canada en sera cette année à sa 15e participation à la Gold Cup de la Concacaf depuis 1991. Outre la première place enregistrée en 2000, le Canada a atteint les demi-finales en 2002 et 2007. Au cours des cinq dernières années, de 2017 à 2021, le Canada fait partie d’un groupe de quatre pays seulement à avoir terminé parmi les six meilleurs des trois principaux tournois de la Concacaf, ayant pris le cinquième en Ligue des Nations A de la Concacaf et sixième dans les présentations de 2017 et 2019 de la Gold Cup de la Concacaf.
 
Au-delà de la Gold Cup de la Concacaf, le Canada participera à la ronde finale de qualification de la Concacaf pour la Coupe du Monde de la FIFA, de septembre 2021 à mars 2022 avec 14 matchs contre sept nations différentes (matchs aller-retour contre chaque adversaire). Le Canada entreprendra cette ronde finale en septembre avec des matchs à domicile contre le Honduras (jeudi 2 septembre) et le Salvador (mercredi 8 septembre) ainsi qu’un match en déplacement contre les États-Unis, le dimanche 5 septembre à Nashville, au Tennessee.

Balado Canada Soccer Nation

Le balado Canada Soccer Nation (en anglais) est animé par Jason deVos et présente des invités du soccer canadien qui discutent d'une vaste gamme de sujets, comme le soccer de base, la formation des entraîneurs et le développement des clubs. Voyez les épisodes disponibles maintenant!