Le Canada demeure au cinquième rang au sein de la confédération

Le Canada est toujours classé cinquième parmi les pays de la confédération de la CONCACAF et 56e parmi toutes les nations avec un total de 573 points d’accumuler selon le classement mondial de la FIFA /Coca-Cola. Le Canada jouit de son meilleur classement depuis son record établi de l’an dernier, mais traine toujours derrière les États-Unis, le Mexique, le Honduras et le Costa Rica parmi les pays de la confédération.

Le Canada est toujours classé cinquième parmi les pays de la confédération de la CONCACAF et 56e parmi toutes les nations avec un total de 573 points d’accumuler selon le classement mondial de la FIFA /Coca-Cola. Le Canada jouit de son meilleur classement depuis son record établi de l’an dernier, mais traine toujours derrière les États-Unis, le Mexique, le Honduras et le Costa Rica parmi les pays de la confédération.



Le classement mondial de la FIFA/Coca-Cola évalue les résultats internationaux de chaque pays depuis les quatre dernières années. Le classement prend en considération le résultat, l’importance du match, la force de l’adversaire, la force régionale, la période de l’année et le nombre de matchs joués par année.



Pour la saison 2009, le Canada a affiché un record de quatre victoires, un match nul et trois défaites. L’équipe canadienne a récemment perdu contre la Macédoine 0 à 3 le 14 novembre et elle a subi une défaite de 0 à 1 contre la Pologne le 18 novembre.



Quant au classement mondial, l’Espagne a maintenant dépassé le Brésil pour être au sommet de l’échelle. Les équipes qui leur suivent de près sont les Pays-Bas, l’Italie et le Portugal.



FIFA / CONCACAF / Points

14 États-Unis 980

17 Mexique 931

37 Honduras 738

44 Costa Rica 701

56 Canada 573

70 Panama 469

78 le Salvador 413

81 Jamaïque 403

82 Trinidad-et-Tobago 400

90 le Haïti 348


Lignes directrices pour un retour au soccer

Canada Soccer décrit les lignes directrices pour un retour au soccer. Les lignes directrices pour un retour au soccer fournissent aux organisations membres un processus en cinq étapes, incluant une liste de questions pondérées appelée outil d'évaluation du retour au soccer.