Le Canada démarre le Tournoi Olympique de Football Féminin de Tokyo 2020 par un nul de 1-1 contre le Japon

#CANWNT 1:1 JPN

L’équipe nationale féminine de Canada Soccer a amassé un point au classement à son premier match des Jeux olympiques de Tokyo 2020 au terme d’un nul de 1-1 contre le Japon, hôte de l’événement. La capitaine Christine Sinclair a inscrit le premier du but du match, son 187e en carrière, et ce, à son 300e match international avec le Canada. La Japonaise Mana Iwabuchi a créé l’égalité à la 84e minute.

Sinclair est ainsi devenue la quatrième joueuse de l’histoire du ballon rond à disputer 300 matchs internationaux ‘A’ ou plus, rejoignant les Américaines Kristine Lilly (354), Christie Pearce (311) et Carli Lloyd (306) au sein d’un groupe exclusif.

« Nous avons récolté un point dans un match contre le pays hôte, ce qui est une très bonne chose. L’équipe a travaillé jusqu’à la toute fin pour s’assurer que nous récoltions ce point. Les joueuses qui savent conclure se sont mises en marche et je crois qu’elles ont transformé le match, alors tout le crédit leur revient, a indiqué l’entraîneur-chef Bev Priestman de l’équipe nationale féminine de Canada Soccer. Le Chili n’est pas une équipe facile à battre. Nous devrons être précises et avoir la bonne approche pour notre prochain match et nous allons absolument en ressortir avec les trois points. »

Le Canada est la seule nation au monde à être montée sur le podium du Tournoi Olympique de Football Féminin aux Jeux de Londres en 2012, puis à ceux de Rio en 2016. L’équipe compte écrire une page d’histoire en retrouvant le podium olympique pour une troisième fois de suite.

Le Canada affrontera le Chili à son prochain match, le 24 juillet à 16 h 30 (heure locale / 3 h 30 HE / 0 h 30 HP), avant de conclure la phase de groupes contre la Grande-Bretagne à Kashima, le 27 juillet 20 h (heure locale / 7 h (HE) / 4 h (HP)).  De 12 nations séparées réparties dans trois groupes, les huit meilleures passeront en quarts de finale, à partir desquels les gagnantes accèdent aux demi-finales et auront une chance de remporter une médaille. Le Tournoi Olympique de Football Féminin se déroule du 21 juillet au 6 août 2021, et le match pour la médaille d’or sera disputé au Stade olympique de Tokyo.

« C’était bon de prendre les devants tôt dans le match et je crois que nous avons bien entamé cette rencontre. C’est dommage de ne pas avoir pu récolter ces trois points, mais nous allons prendre ce point et aller de l’avant, a déclaré Christine Sinclair. Je crois que nous avons bien fait défensivement, elles n’ont pas tant créé de l’occasion outre leur but et le penalty. Nous savions qu’elles allaient garder le ballon sur de longues séquences et que nous allions travailler sur les contre-attaques, ce que nous avons fait. Nous devons bien nous remettre de ce match. Après tout, nous avons atteint le podium après avoir perdu notre premier match alors tout est possible. »

Le Canada a profité d’un excellent début de match. Ashley Lawrence a lancé Nichelle Prince sur le flanc droit à la cinquième minute. Prince est revenue dans la surface pour rejoindre Christine Sinclair qui a d’abord tiré le ballon sur le poteau pour ensuite se projeter sur le retour et pousser le ballon au-delà de la ligne de but. Les Canadiennes ont bien travaillé avec l’avance en première demie, contrôlant la possession du ballon. Prince a continué de causer des maux de tête à la défensive adverse, appliquant de la pression à la 30e minute. Janine Beckie s’est démarquée et Prince a centré le ballon dans la surface à la 37e minute après une permutation bien orchestrée au-delà de la ligne défensive.

En début de deuxième demie, la gardienne du Canada Stephanie Labbé a foncé à la rencontre du substitut de deuxième demie Mina Tanaka dans sa surface, puis est restée de longues minutes au sol, incommodée par la chute de la Japonaise qui lui était tombée dessus à la suite de la collision. Alors que le personnel médical traitait Labbé, l’arbitre Edina Alves est allé consulter la reprise vidéo et a déterminé que le Japon profiterait d’un penalty pour une faute dans la surface sur le jeu. Ébranlée, Labbé est quand même restée dans le match et a réalisé un arrêt important sur le penalty à la 54e minute avant d’être remplacée par Kailen Sheridan, quatre minutes plus tard.

Le Canada a créé quelques occasions en milieu de deuxième demie alors que Prince a continué de se démarquer et de ramener le ballon dans la surface, notamment à la 71e minute. Sinclair a remis le ballon à Prince une minute plus tard, mais le ballon a été redirigé au-dessus de la cage nippone.

À la 84e minute, le Japon a joué un ballon haut et en profondeur, permettant à Mana Iwabuchi de se faufiler entre Shelina Zadorsky et Kadeisha Buchanan pour ensuite battre Sheridan d’une demi-volée hors de sa portée, malgré un plongeon. Le Canada a effectué des remplacements de fin de rencontre pour tenter de rompre l’égalité alors que Jessie Fleming et Lawrence ont continué de servir des ballons dans la surface adverse. Dans une longue période de reprise du temps arrêté, Lawrence et Fleming ont notamment combiné leurs efforts sur la droite, Fleming a laissait le ballon pour Lawrence sur le flanc. Cette dernière a centré dans la surface pour Leon (90e + 3), mais la gardienne japonaise Ikeda a su rabattre le ballon.

« Jamais je ne veux voir une de mes coéquipières se blesser et devoir quitter le terrain, mais je sais que j’ai ses arrières et qu’elle a les miens, a indiqué Kailen Sheridan. Je crois que nous avons démontré que nous sommes dominantes dans les airs et en défensive. Nous devons être solides sur 90 minutes. Nous avons démontré à plusieurs équipes qu’elles devront nous surveiller. »

La formation de départ comptait sur Stephanie Labbé devant le filet, Ashley Lawrence comme arrière droite, Shelina Zadorsky et Kadeisha Buchanan dans l’axe et Allysha Chapman au poste d’arrière gauche. Desiree Scott, Jessie Fleming, Quinn, Janine Beckie, Christine Sinclair et Nichelle Prince occupaient le milieu de terrain vers l’attaque. L’entraîneure-chef Priestman a remplacé Labbé par Kailen Sheridan (58e minute), Quinn par Deanne Rose (73e), puis Sinclair et Prince par Evelyne Viens et Adriana Leon (85e).

MÉDAILLÉES OLYMPIQUES ET CHAMPIONNES DE LA CONCACAF

Le Canada a remporté deux fois la médaille de bronze olympique (2012 et 2016) et est deux fois champion de la Concacaf (1998 et 2010). En tout, le Canada a participé à sept éditions consécutives de la Coupe Féminine du Monde de la FIFA™ (de 1995 à 2019) et à trois éditions consécutives du Tournoi olympique de football féminin (de 2008 à 2016). À Rio 2016, l’équipe nationale féminine de Canada Soccer a été la toute première équipe canadienne de sport collectif à remporter des médailles consécutives à des Jeux olympiques d’été en plus d’un siècle.

Les équipes féminines juvéniles de Canada Soccer ont remporté quatre titres de la Concacaf : le Championnat féminin U-20 de la Concacaf en 2004 et 2008, le Championnat féminin U-17 de la Concacaf en 2010 et le Championnat féminin U-15 de la Concacaf en 2014. Le Canada s’est qualifié à sept éditions de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA (et a remporté une médaille d’argent à Canada 2002) et à six éditions de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA (et a terminé en quatrième position à Uruguay 2018).

Calendrier et résultats

Consultez la page Calendrier et résultats de Canada Soccer où vous pouvez trouver les horaires des matchs à venir et les résultats antérieurs menant aux faits saillants, aux photos, aux données des matchs et plus encore.