Le Canada décroche un important point dans un nul de 0-0 en qualification pour la Coupe du Monde

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a signé un nul de 0-0 à Kingston en Jamaïque dimanche, pour récolter un gros point au classement de la […]

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a signé un nul de 0-0 à Kingston en Jamaïque dimanche, pour récolter un gros point au classement de la ronde finale de la Concacaf des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™. Le gardien Maxime Crépeau a signé le jeu blanc devant la cage du Canada qui récoltait un point en Jamaïque pour la première fois depuis 1992. Le Canada accueillera le Panama au BMO Field de Toronto, le mercredi 13 octobre. Des billets sont en vente pour ce dernier match de la fenêtre internationale d’octobre au canadasoccer.com. Tous les matchs du Canada sont diffusés EN DIRECT sur OneSoccer.ca.

« C’était certainement un match difficile. Ce n’est pas un endroit facile où venir jouer. Bien sûr, pour chaque match que nous démarrons avec cette équipe, notre objectif est de récolter trois points, a déclaré Derek Cornelius. Nous aurons besoin des partisans derrière nous puisque nous allons nous nourrir de leur énergie, sans compter que le BMO Field a toujours été bon endroit pour obtenir de bons résultats et offrir de bonnes performances. Nous espérons que BMO Field sera bruyant. Nous comptons sortir et offrir une bonne performance. »

Le Canada a démarré la rencontre avec trois attaquants de 22 ans ou moins pour la troisième fois en cinq matchs de ronde finale de la Concacaf des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIF, cette fois avec Alphonso Davies, Jonathan David et Liam Millar sur la ligne de front. C’était le plus jeune trio d’attaquants pour le Canada dans un match de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA depuis Glen Johnson, Buzz Parsons et Joe Schiraldi en 1972.

« Nous avons obtenu un jeu blanc et nous sommes invaincus en cinq matchs alors nous allons transposer cette énergie à BMO Field devant nos partisans et aller chercher les trois points contre le Panama, a indiqué Sam Adekugbe. La Jamaïque avait le dos au mur et cherchait à amasser des points. Les gars ont fait preuve de caractère et nous repartons d’ici avec un point sur lequel nous allons continuer de bâtir. »

« Je crois que nous avons connu de bons moments auxquels nous aurions pu ajouter un peu de qualité pour repartir avec les trois points ce soir, a déclaré l’entraîneur-chef John Herdman après la rencontre. Nous n’arrivions pas à trouver cette demi-verge qui aurait permis de tirer le ballon dans le but. Les joueurs ont offert tout un effort et nous en ressortons avec un point que nous allons prendre avec reconnaissance. Nous sommes allés aux États-Unis, en Jamaïque et au Mexique, nous avons joué dans la chaleur, en altitude et sur des terrains difficiles, devant des foules hostiles, malgré les suspensions et les blessures et nous avons finalement l’occasion de jouer à la maison. Nous sommes dans une position où nous ne sommes pas en mode exploration chaque séance d’entraînement et nous pouvons bâtir un rythme. Nous sommes conscients que nos partisans seront derrière nous et nous allons ressentir l’effet de jouer à la maison mercredi soir au BMO Field de Toronto, puis à Edmonton. »

Il s’agissait d’une rencontre où le Canada attendait une équipe jamaïcaine avec un fort esprit offensif et c’est ce qui a été montré dans les premières minutes de jeu alors que le gardien canadien, Maxime Crépeau, a dû gérer deux ballons en retrait sous pression. Au total des 5 premières minutes, le Canada prend finalement le contrôle de la possession et donne un rythme au jeu, malgré une constante pression de l’adversaire.

À la 4e minute, une première faute est commise par la Jamaïque sur le défenseur Samuel Adekugbe dans le couloir gauche. Quelques minutes plus tard, c’est au tour d’Alphonso Davies d’être victime d’un coup et l’équipe adverse se voit montrer le premier carton jaune de la rencontre (7e). 

À la 15e minute, Alphonso Davies utilise sa vitesse et entre balle au pied dans l’axe. Il dribble les joueurs adverses jusqu’à trouver Jonathan Osorio dans le couloir droit. Le ballon revient finalement dans les pieds de Davies qui tente une frappe, mais ne peut la cadrer. 

Rapidement, le Canada se retrouve en position offensive à la 19e minute alors que Liam Millar fait l’effort nécessaire pour gagner un coup de pied de coin. Cette action est jouée d’une combinaison courte entre Millar et Davies pour finalement se conclure par un centre devant le but, sans cible précise. 

La Jamaïque a, à son tour, une occasion en dans la surface canadienne suite à une faute commise par Mark-Anthony Kaye. Le coup franc, venant de la droite de Crépeau, est dévié de la tête tout juste à l’extérieur du but. 

Entre la 25e et la 30e minute, le Canada garde principalement la possession du ballon en cherchant fréquemment les ballons transversales. Samuel Piette trouve Liam Millar dans une première occasion, tandis que Derek Cornelius trouve une nouvelle fois Millar lors d’une seconde occasion. Dans les deux cas, lorsque le numéro 17 reçoit le ballon, il réussit à combiner avec Jonathan Osorio et créer dans le tiers offensif. 

À la 31e minute, Doneil Henry s’impose en zone défensive avec un tacle solide et propre qui freine la progression de la Jamaïque. 

À la 33e minute, Jonathan Osorio contrôle un ballon au milieu de terrain et trouve Jonathan David en profondeur. L’attaquant réussit à entrer dans la surface adverse et provoquer, mais est finalement contré par le défenseur jamaïcain. 

À la 39e minute, notre ligne d’arrière double les efforts pour protéger le but canadien. Sur un centre de la Jamaïque en provenance de la gauche de Maxime Crépeau, Alistair Johnston contre le premier ballon touché de la tête alors que Derek Cornelius repousse tout danger sur le deuxième ballon. 

Dès les premières minutes de cette deuxième mi-temps, Alphonso Davies impose son rythme et se permet un dribble dans le tiers offensif. Après s’être défait des joueurs adverses, il trouve finalement Jonathan David qui tente un tir, mais c’est arrêté. Une minute plus tard, à la 47e, on accorde un coup franc au Canada suite à une faute commise sur Mark-Anthony Kaye. Du pied gauche, c’est Alphonso Davies qui tente une frappe en puissance, mais elle se retrouve tout juste hors-cadre, à la gauche du gardien jamaïcain. 

L’occasion la plus franche de marquer, créée par le Canada, se produit à la 60e minute de jeu. Elle débute alors que Samuel Adekugbe trouve Alphonso Davies en profondeur dans le couloir gauche. Ce dernier centre le ballon devant le but jusqu’aux pieds de Liam Millar qui est au deuxième poteau. En position de frapper, Millar touche la balle de l’intérieur du pied droit, mais le gardien jamaïcain réussit son déplacement latéral et fait un arrêt important afin de conserver le pointage à zéro. 

Le premier changement pour le Canada est fait à la 69e minute et il s’agit d’une double substitution. Stephen Eustáquio et David Wotherspoon entrent dans le jeu, apportant un ajout offensif intéressant. Alors que le premier ballon touché par Wotherspoon est un centre devant le but, Eustáquio est, quant à lui, auteur d’une occasion dangereuse en zone adverse. En effet, le milieu de terrain réalise une déviation de la tête sur un centre de Samuel Adekugbe à la 73e minute, mais est finalement tout juste hors-cadre. 

Dans les dernières minutes de jeu, la stabilité de la défense canadienne est mise à l’épreuve. Alors que la Jamaïque continue de presser, Doneil Henry repousse un ballon dangereux et permet au Canada de reprendre possession (85e).  À la 87e, c’est au tour de Derek Cornelius de toucher un ballon de la tête pour ainsi empêcher la progression de l’équipe adverse qui se rapprochait du but canadien. Finalement, à la 88e minute, Alistair Johnston bloque un centre qui se dirigeait certainement dans la surface canadienne, se transformant ainsi en un coup de pied de coin qui sera arrêté par Maxime Crépeau. 

Maxime Crépeau a débuté dans le but pour le Canada, avec les défenseurs Alistair Johnston, Samuel Adekugbe, Doneil Henry et Derek Cornelius devant lui. Samuel Piette, Mark-Anthony Kaye, Liam Millar, Alphonso Davies et Jonathan Osorio ont débuté au milieu de terrain, tandis que Jonathan David était à l’attaque. John Herdman a effectué cinq changements dans le match. Stephen Eustáquio et David Wotherspoon sont entrés pour Mark-Anthony Kaye et Liam Millar à la 69e minute tandis que Charles-Andreas Brym, Jacob Shaffelburg et Liam Fraser sont entrés pour Jonathan David, Samuel Adekugbe et Samuel Piette à la 89e minute. 

PROGRAMME DE L’ÉQUIPE NATIONALE MASCULINE DE CANADA SOCCER

Le Canada a pris beaucoup de vitesse au cours d’une année importante pour le programme de l’équipe nationale masculine, notamment avec un calendrier record de 19 matchs internationaux, incluant les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA et la Gold Cup de la Concacaf. Le Canada a déjà disputé 13 de ces 19 rencontres, accumulant un bilan de 9-2-2 avec six jeux blancs et un nombre record de 44 buts marqués. Le Canada a aussi établi une marque avec huit victoires consécutives et a atteint les demi-finales de la Gold Cup de la Concacaf pour la première fois depuis 2007.

Le Canada disputera huit de ses 14 matchs de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA en ronde finale de qualification de la Concacaf du mois de septembre au mois de novembre 2021, soit trois matchs en septembre, trois matchs en octobre et deux matchs en novembre. En 2022, le Canada jouera trois autres matchs en janvier et en février, puis trois autres matchs au mois de mars. En plus du Honduras, des États-Unis et du Salvador, les autres adversaires de ronde finale de la Concacaf du Canada sont le Costa Rica, la Jamaïque, le Mexique et le Panama.

Pour atteindre la ronde finale de la Concacaf, le Canada a remporté son groupe de première ronde contre Aruba, les Bermudes, les Iles Caïmans et le Suriname, puis a écarté Haïti dans une série aller-retour de deuxième ronde. C’est la première fois depuis 1997 que le Canada a atteint la ronde finale de qualification de la Concacaf pour la Coupe du Monde de la FIFA. Des huit nations participant à cette ronde finale de la Concacaf, les équipes qui occuperont les trois premiers rangs du classement se qualifieront automatiquement pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ et la nation qui terminera au quatrième rang passera à une série de barrage intercontinentale pour tenter de mettre la main sur la dernière place disponible à la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™.

L’équipe nationale masculine de Canada Soccer a été couronnée championne de la Concacaf à deux reprises, ayant remporté le Championnat de la Concacaf de 1985 et la Gold Cup de la Concacaf en 2000. Le Canada en sera cette année à sa 15e participation à la Gold Cup de la Concacaf depuis 1991. Outre la première place enregistrée en 2000, le Canada a atteint les demi-finales en 2002, 2007 et 2021. Au cours des cinq dernières années, de 2017 à 2021, le Canada fait partie d’un groupe de quatre pays seulement à avoir terminé parmi les six meilleurs des trois principaux tournois de la Concacaf, ayant pris le cinquième en Ligue des Nations A de la Concacaf et sixième dans les présentations de 2017 et 2019 de la Gold Cup de la Concacaf et une participation à la demi-finale de la Gold Cup de la Concacaf en 2021.

Balado Canada Soccer Nation

Le balado Canada Soccer Nation (en anglais) est animé par Jason deVos et présente des invités du soccer canadien qui discutent d'une vaste gamme de sujets, comme le soccer de base, la formation des entraîneurs et le développement des clubs. Voyez les épisodes disponibles maintenant!