L’ACS engage Denoncourt pour un poste d’arbitrage

L’Association canadienne de soccer a annoncé aujourd’hui la nomination de l’arbitre de la FIFA Sonia Denoncourt pour la nouvelle position de Coordinatrice du Développement des arbitres de la communauté où elle sera responsable du développent des arbitres au niveau régional. Denoncourt continuera de poursuivre sa carrière internationale d’arbitre tout en commençant son nouvel emploi au début du mois d’avril.


L’Association canadienne de soccer a annoncé aujourd’hui la nomination de l’arbitre de la FIFA Sonia Denoncourt pour la nouvelle position de Coordinatrice du Développement des arbitres de la communauté où elle sera responsable du développent des arbitres au niveau régional. Denoncourt continuera de poursuivre sa carrière internationale d’arbitre tout en commençant son nouvel emploi au début du mois d’avril.

Denoncourt est l’une des arbitres canadiennes les plus reconnues après sa récente participation aux Jeux olympiques 2000 à Sydney où elle a eu l’honneur de participer dans le match féminin final pour la médaille d’or disputé entre les États-Unis et la Norvège. La native de Sherbrooke a également participé aux Coupes du Monde en 1995 et 1999 ainsi qu’aux Jeux olympiques 1996 à Atlanta.

Sonia a obtenu un diplôme de l’Université d’Ottawa avec une maitrise en administration sportive et elle est actuellement enseignante de l’éducation physique à Ste. Sophie, Québec. Elle a aussi un diplôme en éducation physique de l’Université de Sherbrooke. Denoncourt passera en entrevue avec Soccer Central de Sportnet CTV le samedi 24 février prochain.

Denoncourt fut très émue de sa nomination « C’est très excitant de pouvoir travailler pour l’ACS – c’est un grand honneur! Je crois que j’ai un grand défi devant moi et l’intention d’y répondre à la meilleure de mes capacités. J’ai vraiment hâte de commencer. »

Lignes directrices pour un retour au soccer

Canada Soccer décrit les lignes directrices pour un retour au soccer. Les lignes directrices pour un retour au soccer fournissent aux organisations membres un processus en cinq étapes, incluant une liste de questions pondérées appelée outil d'évaluation du retour au soccer.