Classe de 2017: Stalteri et Walsh intronisés au Temple de la renommée de Canada Soccer

Le Temple de la renommée de Canada Soccer a annoncé sa Classe de 2017, qui compte les anciens capitaines de l’équipe nationale Paul Stalteri et Amy […]

Le Temple de la renommée de Canada Soccer a annoncé sa Classe de 2017, qui compte les anciens capitaines de l’équipe nationale Paul Stalteri et Amy Walsh.

« Canada Soccer est honoré de célébrer le leadership et les accomplissements de Paul Stalteri et Amy Walsh dans le cadre de la Classe de 2017 du Temple de la renommée de Canada Soccer, a affirmé Steve Reed, président de Canada Soccer. Ces footballeurs remarquables ont joué un rôle important dans le sport canadien et ils continuent à servir en tant que modèles pour les générations futures. Ils sont des héros, des champions et maintenant des membres intronisés au sein du Temple de la renommée de Canada Soccer. »

Stalteri a été un champion CONCACAF, aidant le Canada à remporter la Coupe d’Or de la CONCACAF en 2000 aux États-Unis. Il a représenté le Canada à la Coupe des Confédérations de la FIFA Corée/Japon 2001 et a pris part à trois cycles de qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA. Au niveau club, il a remporté un titre de la Bundesliga et une Coupe d’Allemagne (DPF-Pokal) avec Werder Breman en 2004.

Stalteri a remporté les honneurs de Joueur canadien de l’année en 2001 et 2004, terminant aussi en seconde position des votes en 2005. Il a établi le record canadien pour le plus d’apparitions « A » en 2010, finissant sa carrière avec 84 matchs. Il a aussi établi le record canadien de 20 matchs dans la Coupe d’Or de la CONCACAF. En 2012, il a été reconnu comme l’un des 100 meilleurs joueurs de football canadien dans le cadre des célébrations du centenaire de Canada Soccer.

Stalteri a grandi à Brampton, Ontario et a joué pour le Brampton YSC puis pour le Malton SC, remportant des titres nationaux au niveau U-14 et U-19. Il a représenté le Canada à la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Japon 1993 et à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Malaisie 1997. Au niveau club, il a joué pour le Toronto Lynx, le Weder Bremen, le Tottenham Hotspur, le Fulham FC et le Borussia Mönchengladbach.

Walsh a été une championne CONCACAF, aidant le Canada à remporter le Championnat féminin de la CONCACAF en 1998 à Toronto. Elle a remporté trois médailles CONCACAF (une d’or, deux d’argent), a joué dans deux Coupes du Monde Féminines de la FIFA et un Tournoi olympique de football féminin. Au niveau professionnel, elle a aidé l’Atlanta Beat à atteindre la finale de la WUSA en 2001, pour finalement s’incliner sur des tirs de barrage.

Walsh a été quatre fois joueuse de l’année au Québec (joueuse sénior par excellence en 2000, 2001 et 2004; joueuse élite sénior en 2003). Elle a effectué 102 apparitions internationales, établissant aussi un record canadien pour le nombre de départs consécutifs de 1998 à 2001 (43 matchs, un record finalement égalé par Christine Sinclair en 2016). Walsh a remporté la médaille du centenaire de Québec Soccer en 2011 et a été reconnue comme l’une des 30 meilleures joueuses de Canada Soccer en 2012. Elle a été intronisée au Temple de la renommée du soccer au Québec en 2013.

Walsh a joué au niveau juvénile avec St-Bruno, Brossard et Lakeshore, remportant avec cette dernière équipe un titre national au niveau U-19. Après son passage par l’Atlanta Beat, elle a joué pour le Fury FC d’Ottawa, le FC Sélect Rive-Sud, le Montréal Xtreme et les Comètes de Laval.

Avec Stalteri et Walsh, le Temple de la renommée compte maintenant 175 membres intronisés : 112 joueurs, 12 entraîneurs, 10 officiels et 41 bâtisseurs. Le Temple de la renommée de Canada Soccer honore aussi 13 équipes et sept organisations.

Le Temple de la renommée de Canada Soccer collecte et préserve l’histoire du soccer canadien, honorant les athlètes et les bâtisseurs du sport et servant comme bibliothèque pour les besoins éditoriaux, promotionnels et éducationnels.

Lignes directrices pour un retour au soccer

Canada Soccer décrit les lignes directrices pour un retour au soccer. Les lignes directrices pour un retour au soccer fournissent aux organisations membres un processus en cinq étapes, incluant une liste de questions pondérées appelée outil d'évaluation du retour au soccer.