Classe de 2009: John Limniatis

John Limniatis était un joueur redoutable à l’époque, où il a joué à 44 reprises pour l’équipe nationale canadienne entre 1987 et 1997. À son avis, il n’était pas le plus fort des joueurs au point de vue du physique, mais il était parmi ceux qui possédaient les meilleurs techniques et une bonne compréhension globale du jeu.



Toutefois, selon lui, il a pu jouir d’une longue carrière nationale de club grâce à sa force de caractère.



« J’étais toujours prêt à mener sur le terrain, » a confirmé Limniatis.

John Limniatis était un joueur redoutable à l’époque, où il a joué à 44 reprises pour l’équipe nationale canadienne entre 1987 et 1997. À son avis, il n’était pas le plus fort des joueurs au point de vue du physique, mais il était parmi ceux qui possédaient les meilleurs techniques et une bonne compréhension globale du jeu.



Toutefois, selon lui, il a pu jouir d’une longue carrière nationale de club grâce à sa force de caractère.



« J’étais toujours prêt à mener sur le terrain, » a confirmé Limniatis.



Durant onze ans de carrière, Limniatis a pu prendre part dans trois saisons de qualifications pour la Coupe du monde FIFA. En 1988, l’équipe canadienne dont il a fait partie a affronté le Guatemala lors d’une ronde de demi-finale de la CONCACAF, mais son équipe était malheureusement éliminée selon la règle des buts marqués à l’extérieur; ce qui a joué en faveur des adversaires.



Cinq ans plus tard, Limniatis et son équipe canadienne se sont retrouvés à la finale de la CONCACAF, mais lors du dernier match de la ronde, le Canada a perdu contre le Mexique à domicile (à Toronto).



« Afin de continuer dans la compétition, il aurait fallu faire au moins match nul, » a-t-il expliqué. « Malheureusement, nous avons perdu d’un but. À la mi-temps, nous étions dans la Coupe du monde : hélas, le match dure 90 minutes et non 45.”



Le Canada avait une dernière chance pour se qualifier en 1994 aux États-Unis, mais ils ont perdu le match de barrage contre l’Australie. Le même scénario s’est répété quatre ans plus tard : encore une fois, le Canada était dans la ronde finale de la CONCACAF, mais ils ont terminé loin derrière du groupe.



» Nous avons travaillé fort pour nous rendre jusqu’à la Coupe du monde, mais malheureusement, nous n’avons pas pu nous rendre jusqu’au bout, » a concédé Limniatis. « Par contre, je dois dire que je suis extrêmement fier d’avoir joué comme professionnelle et sur l’équipe nationale et d’avoir connu et travailler avec ces gens-là. »



Limniatis a joué professionnellement pour le Canada, les États-Unis et la Grèce. Il est devenu professionnel lorsqu’il jouait pour les Ottawa Pioneers de la Ligue canadienne de soccer et par la suite il a joué pour Aris Salonika et Panetolikos à Grèce, son pays natal avant qu’il soit venu vivre au Canada. En 1993, il est revenu au Canada afin de joindre les rangs de l’Impact de Montréal, ensuite le Kansas City Attack et finalement le Charleston Battery. Après avoir quitté le jeu professionnel, il a remporté une médaille d’argent à Panellinios lors des championnats nationaux BMO en 2003.



« J’ai fait le tour et je suis chanceux d’avoir pu profiter d’une si longue carrière, » a-t-il dit.



Dès alors, Limniatis prend sa place parmi les légendes canadiennes comme l’un des membres distingués du Temple de la renommée du soccer



” Il fut une soirée mémorable pour moi,” a-t-il avoué. « Je suis né ailleurs, mais j’ai fièrement affiché les couleurs de mon pays adoptif que j’ai toujours aimé. »

Balado Canada Soccer Nation

Le balado Canada Soccer Nation (en anglais) est animé par Jason deVos et présente des invités du soccer canadien qui discutent d'une vaste gamme de sujets, comme le soccer de base, la formation des entraîneurs et le développement des clubs. Voyez les épisodes disponibles maintenant!